Corte : une agence bancaire détruite par une explosion

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Corse ViaStella
L'explosion a eu lieu cours Paoli, à Corte
L'explosion a eu lieu cours Paoli, à Corte © C. Giugliano

Une agence bancaire a été touchée par une explosion dans la nuit de ce dimanche à lundi. Les dégâts sont importants mais l'attaque n'a pour le moment pas été revendiquée. 

Une agence bancaire de la Société Générale a été détruite par l'explosion d'un extincteur piégé à Corte (Haute-Corse) dans la nuit de ce dimanche à lundi.

L’explosion s’est produite aux alentours de 03h00 ce lundi et semble avoir créé une forte détonation.

L'extincteur  a été déposé cours Paoli avant d'exploser, provoquant d’importants dégâts sur l’agence bancaire. Le souffle de l’explosion a également détruit la vitrine d’une librairie voisine et brisé plusieurs autres vitrines. Les démineurs ont été appelés sur les lieux.

Une enquête de flagrance a été ouverte ce lundi matin par le parquet de Bastia pour "destruction de biens par substance explosive". L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Bastia en raison de similitudes avec une autre attaque à l'exctincteur piégé perpétrée contre une agence EDF à Bastia, le 5 avril dernier.

Le directeur régional de la Société générale, Olivier Maillot a fait part de son écoeurement et ne comprend pas pourquoi son agence a été prise pour cible alors que la Société générale est selon lui "l'un des acteurs financiers majeurs de l'île". 

L'agence devrait restée fermée quelques jours pour cause de travaux et devrait rouvrir en fin de semaine. Les employés seront d'ici là réaffectés dans d'autres agences.

Aucune information sur d’éventuelles revendications pour le moment.


durée de la vidéo: 01 min 41
Une agence bancaire visée par une explosion à Corte ©France 3 Corse ViaStellla

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.