• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Domaine de Casabianca : de jeunes agriculteurs dénoncent des « occupants déloyaux »

Le bien a été vendu à la société d’aménagement foncier et d’établissement rural en septembre 2018. / © Emilie Arraudeau / FTVIASTELLA
Le bien a été vendu à la société d’aménagement foncier et d’établissement rural en septembre 2018. / © Emilie Arraudeau / FTVIASTELLA

Ce lundi 15 avril, un groupe de jeunes agriculteurs s’est réuni au domaine de Casabianca. Ils l’exploitation d’une partie des parcelles par des « occupants déloyaux ». Le bien a été vendu à la société d’aménagement foncier et d’établissement rural en septembre 2018. 

Par France 3 Corse ViaStella

« Des occupants déloyaux » sur le domaine de Casabianca. C’est ce que dénonce un groupe de jeunes agriculteurs, qui ne sont pas membre du syndicat éponyme, réuni au sein de la structure ce lundi 15 avril. 

 
Domaine de Casabianca : de jeunes agriculteurs dénoncent des « occupants déloyaux »
Intervenants - Emilie Raffalli, Agricultrice ; Antoine Vallecalle Directeur de la SAFER ; Eric Poli, Président du CIV (Comité Intersyndical des Vins de Corse). Equipe - Emilie Arraudeau ; François Albert Bernardi ; Ramsey Kinany.


Ils demandent le départ de personnes occupant actuellement certaines parcelles du domaine et réclament qu'aucun lot ne soit attribué hors procédure. Car nul ne peut l’exploiter pour l'instant. Comme le reste du domaine de Casabianca, elle est en cours d'acquisition par la Safer [société d’aménagement foncier et d’établissement rural]. Cette dernière a acheté la zone, placée en liquidation judiciaire, l’année dernière pour 1,6 million d’euros et l'a préemptée pour le protéger d'appétits privés

 
Les agriculteurs protestataires ont d'ailleurs chassé, sans violence, trois ouvriers travaillant dans les vignes au moment de leur arrivée. / © Emilie Arraudeau / FTVIASTELLA
Les agriculteurs protestataires ont d'ailleurs chassé, sans violence, trois ouvriers travaillant dans les vignes au moment de leur arrivée. / © Emilie Arraudeau / FTVIASTELLA


470 hectares 

Pour lui permettre de préempter, la collectivité de Corse a, dans le courant de l'année 2018, débloqué un fonds de 800 000 euros. Un déblocage pour répondre, notamment, aux inquiétudes du rachat « d’un des plus grands domaines agricoles de Corse » par des propriétaires non-insulaires des jeunes agriculteurs et de différents partis nationalistes. 
 


Il faut dire que le domaine a toujours attisé les convoitises. Sur les 470 hectares que compte la zone, 228 sont dédiés à la vigne, et une large partie se trouve en bord de mer et n’est pas cultivée. 

La Safer doit signer l'acte de propriété de ce vaste domaine, situé à Linguizetta, dans les prochains jours. 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Domaine de Casabianca : de jeunes agriculteurs dénoncent des « occupants déloyaux »

Les + Lus