• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Dossier: valoriser son patrimoine naturel

Ces deux villages se sont lancés dans la réhabilitation de leurs jardins: si Pigna produit désormais des légumes, Lama s'est spécialisée dans les fleurs locales comme l'immortelle. Deux villages sur la même longueur d'onde naturelle. 

Par Michèle Mignot

Remettre en culture des parcelles de terrains, c'est l'initiative prise en Balagne à Pigna et à Lama. 

A Pigna, l’association foncière agricole (AFA), une des premières association de ce type en Corse, vise la remise en valeur et l’aménagement concerté du territoire, Le projet d'ORTE DI QUÌ se traduit par :  La valorisation des fonds à potentiel agricole et la réhabilitation du patrimoine oléicole : mise en place de productions maraîchères permettant d’assurer les besoins en légumes des restaurants et de la population, plantation de vergers avec des espèces sobres (oliviers, amandiers…) et la rénovation des anciens vergers. 

Pour en savoir plus sur Orte Di Qui, cliquer ici-même.

A Lama, le choix de plantation s'est porté sur l'immortelle. Une filière de production s'est mise en place avec l'aide du Conservatoire botanique de Corse qui a sélectionné les graines. Là les plantations ont un double objectif : promouvoir et garder la flore locale, et lutter contre les plantes invasives.

A voir, le dossier signé André Casabianca et Jean-Luc Leccia:
retour nature
Itws: Dominique Franceschini Association Orte di Qui (Pigna) // Josée Martelli Maire de Pigna // Julie Gouin Agricultrice à Pigna // Aline Proot Agricultrice // Caroline Favier-Vittori Technicienne Conservatoire botanique de Corse // Attilius Ceccaldi Maire de Lama

Sur le même sujet

Santé : une journée de sensibilisation au moustique tigre et ses dangers pour des élèves ajacciens

Les + Lus