Cet article date de plus de 6 ans

Elections départementales : 102 candidats, 51 binômes en Haute-Corse

Le 22 mars prochain, ils seront 102 à se présenter devant les électeurs de Haute-Corse. Le portrait-type est tout comme en Corse du Sud un candidat plutôt actif, travaillant dans le secteur privé. 15 candidats sont des sortants.
L'ensemble des données publiques que les 102 candidats ont fourni au moment de leur inscription figure sur le site du Ministère de l'Intérieur. Des données qui permettent de se faire une idée sociologique de l'ensemble des candidats en Haute-Corse.  A découvrir in extenso sur le site du Ministère ici-même.

Femmes et hommes confondus, ils sont plus de la moitié à travailler dans le secteur privé en Haute-Corse. Sur 102 candidats, 46 travaillent dans le secteur privé, 42 dans le public, et 14 sont sans profession déclarée.

Les candidats postulant au mandat de conseiller départemental sont plutôt actifs. Ils sont 27 retraités sur 102 candidats, il y a 23 cadres supérieurs, cadres A, chefs d'entreprises, médecins, pharmaciens, avocats ou dentistes. 3 agriculteurs se présentent à cette élection, il n'a aucun candidat de cette catégorie socio-professionnelle qui soit présent en Corse du Sud.

En Haute-Corse, 3 étudiantes se présentent à l'élection, aucune en Corse du Sud.

À tout juste 18 ans, Christophe Canioni qui se présente dans le canton de Bastia 1 sera le plus jeune candidat de cette élection départementale. À l'opposé, avec ses 74 printemps, Jean-Jacques Padovani présent sur le Cap Corse sera le doyen de ce scrutin.

Auparavant la Haute-Corse comptait 30 cantons, le redécoupage du gouvernement actuel a réduit le nombre de cantons à 15.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales politique