• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Football - Championnat de France 28e journée: Le SC Bastia s'incline face au PSG (3 à 0)

Julien Sable et Zlatan Ibrahimovic. / © Photo Pascal Pochard Casabianca / AFP
Julien Sable et Zlatan Ibrahimovic. / © Photo Pascal Pochard Casabianca / AFP

Samedi 8 Mars, le SCB n'a rien pu faire face à un PSG surpuissant, notamment un Zlatan Ibrahimovic, buteur et passeur, et un doublé d'Ezequiel Lavezzi. Paris bétonne sa place de leader, Bastia déchante. Les commentaires de Frédéric Hantz. 

Par France 3 Corse ViaStella avec l'AFP

"On perd le match sur notre engagement où habituellement on joue vers l'avant", a commenté Frédéric Hantz, le coach de Bastia.

"Et là on leur donne une grosse occasion, on démarre craintif à cause de ça. Après, comme sur tous nos matches contre Paris, on prend un but rapidement et après ca devient très compliqué.

"J'ai bien aimé la 2e période, on a gêné leur relance. Le regret est sur le début de match. On est en milieu de tableau, on n'avait pas de pression particulière en termes de résultats. Je n'avais pas senti les joueurs dans la semaine inquiets ou stressés. La fébrilité défensive est difficile à expliquer.

"L'objectif pour nous était de mettre des ballons chez eux et de pouvoir s'installer un peu même si au départ le but est de bien défendre. L'enjeu était de ne pas prendre le premier but, c'est une équipe très compliquée à jouer. Paris est une des meilleures équipes d'Europe aujourd'hui car elle est complète et elle est capable de beaucoup varier son jeu. On se doit de réagir très rapidement".





Bastia n'a tenu que 6 petites minutes, le temps pour Ibrahimovic d'inscrire de la tête son 23e but en championnat. Le géant suédois a ensuite délivré une merveille de passe décisive à Lavezzi (19e) sur une aile de pigeon, copie conforme du geste qui lui avait permis de marquer un but insensé aux Corses à l'aller au Parc des Princes (4-0, le 19 octobre).

"Ibra" a récidivé, cette fois de la tête, pour propulser l'attaquant argentin, d'habitude très maladroit, vers un doublé (88e).

Sur le même sujet

Ajaccio : le succès des glaces artisanales et locales

Les + Lus