Bastia - Fusillade à Lupino : un an après, les habitants profondément marqués par le drame

Le 30 janvier 2019 Joseph Orsoni agressait ses voisins au cutter puis au fusil de chasse à Bastia, dans le quartier de Lupinu. / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Le 30 janvier 2019 Joseph Orsoni agressait ses voisins au cutter puis au fusil de chasse à Bastia, dans le quartier de Lupinu. / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Le 30 janvier 2019, Joseph Orsoni agressait violemment ses voisins dans une résidence de l'Office public de l'Habitat. Le gardien de la résidence Auguste Bracconi était tué, six autres personnes blessées. A Lupino, le traumatisme est encore présent.
 

Par P. Sauthier

Le 30 janvier 2019, Joseph Orsoni, 65 ans, tue Auguste Bracconi, le gardien de sa résidence et blesse six personnes, dont une grièvement.

C'est un problème de voisinage qui aurait poussé l'homme, d'abord armé d'un cutter puis de deux fusil de chasse à passer à l'acte, avant de mettre fin à ses jours.
 

Des témoins encore choqués

Un an après, les habitants de la résidence Sampieru Corsu, Route impériale dans le quartier de Lupino à Bastia sont profondément marqués par le drame.

"Quand je l'ai vu en face de moi, j'ai tout vu défiler. Là c'était soit je sautais, soit j'y passais. Les mois qui ont suivi ça a été beaucoup de nuits blanches. Depuis pas très longtemps ça peut aller mais on y repense constamment", se  rappelle Franck Tarabelli, un voisin de Joseph Orsoni. Depuis, impossible pour lui de reprendre son travail d'agent de sécurité.
Fusillade à Bastia : un an après, les habitants se souviennent
Intervenants - Franck Tarabelli // Anais, fille de la victime Equipe - WORMSER Camille // Urtizverea Typhaine

Ce jeudi, des hommages auront lieu pour ne pas oublier le drame.



Plusieurs hommages ce jeudi

Le matin, une plaque commémorative offerte par les locataires sera apposée dans le local des gardiens de l'Office.

L'après-midi à 14h30, un mémorial commandé par l'Office public de l'Habitat (OPH2C) sera dévoilé dans les lieux de la résidence, en présence de la famille d'Auguste Bracconi.

A 17 h30, à la demande de la famille d'Auguste Bracconi, une messe sera dite en sa mémoire en l'église Notre-Dame des Victoires.

En juin prochain, un challenge de boules Auguste Bracconi sera organisé par ses amis

"Auguste était un agent dévoué au service public. Apprécié des locataires comme de ses camarades, il était bien connu dans le quartier de Lupinu où il partageait le quotidien des habitants. Ce jour-là il faisait son travail au service des locataires et sa mort est profondément injuste", écrit Fabiana Giovannini, Présidente de l'OPH2C dans un communiqué.
 

Sur le même sujet

Les + Lus