• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Grand Bastia : le tourisme d’affaires cible principale des investissements hôteliers

© Marion Fiamma / FTVIASTELLA
© Marion Fiamma / FTVIASTELLA

Dans la région bastiaise, trois hôtels ont été construits en trois ans. Ces établissements visent notamment la clientèle d'affaires. Des ouvertures qui ont permis d’augmenter l’offre de lits, même si la capacité hôtelière du grand Bastia reste insuffisante. 

Par France 3 Corse ViaStella

C’est le dernier-né des hôtels de la région bastiaise. Situé à Biguglia, près de Bastia et de l’aéroport, le projet a vu le jour il y a quatre mois. Porté par Louis Multari, cet hôtel, dit d’affaires, est conçu pour accueillir des congrès ou des réunions d’entreprises

Parmi les autres équipements disponibles : jacuzzi, piscine ou encore sauna. Avec cet hôtel de 83 chambres, le propriétaire souhaite s’adresser à une clientèle professionnelle. « Je voulais offrir un peu plus que ce qui existe ici, sans aller dans des prix palaces. C’est un quatre étoiles, un hôtel d’affaires avec des salles de réunion […]. Quelque chose qui n’existait pas dans la région », confie Louis Mulrati. 

 
Grand Bastia : le tourisme d’affaires cible principale des investissements hôteliers
Intervenants - Louis Multari, Propriètaire d'un hôtel à Biguglia ; Paul Poggi, Propriétaire dun hôtel à Bastia ; Véronique Calendini, Directrice de l'Office du Tourisme. Equipe - Pierrick Nannini ; Marion Fiamma ; François-ALbert Bernardi ; Géraldine Giordano.

 

Premier né


Au cœur de la citadelle de Bastia, un autre établissement a, lui, ouvert ses portes il y a trois ans. Il a été le premier établissement à s’orienter vers le tourisme d’affaires. Avec 65 % de taux de remplissage à l’année, Paul Poggi ne regrette pas son choix. « Aujourd’hui on a un bon bilan. La première année, comme toutes les affaires, on balbutie. Et la deuxième année et celle-ci confirment l’intérêt d’avoir créé cet hôtel à cet endroit », indique le propriétaire de l’établissement. 

Dans l’agglomération bastiaise, l’offre de lits est en augmentation et s’élève actuellement à 2 500. Ces trois dernières années, 200 places, majoritairement dues au tourisme d’affaires, ont été créées. Mais globalement, cela reste faible. « La capacité hôtelière est insuffisante. Elle est assez faible sur le grand Bastia et sur l’agglo en particulier. Ca répond à une demande, car c’était le vide en termes de haut de gamme », souligne Véronique Calendini, directrice de l'office du tourisme. 

Dans quelques mois, à Bastia, un autre hôtel d’affaires devrait sortir de terre.  




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Plaine orientale : un drone « intelligent » pour adapter le travail sur les exploitations agricoles 

Les + Lus