Cet article date de plus de 4 ans

Législatives : la seconde circonscription de la Haute-Corse promet d’être disputée

Focus sur la seconde circonscription de la Haute-Corse. Plusieurs candidatures sont désormais officielles. Mais le député sortant, Paul Giacobbi, ne n'est toujours pas clairement positionné. La réaction du candidat Jean-Martin Mondoloni, conseiller territorial "Le Rassemblement".
durée de la vidéo: 01 min 22
Législatives : la seconde circonscription de la Haute-Corse promet d’être disputée ©France 3 Corse ViaStella
C’est la plus grande des quatre circonscriptions de Corse. Elle comprend la Balagne de Calvi et l’Île-Rousse, mais aussi Corte ou Venaco. Un territoire qui compte aujourd’hui quelques 80.000 habitants.

Qui sera donc le prochain député ?


Paul Giacobbi a déjà effectué trois mandats. Son appel sur ses récentes condamnations étant suspensif, notamment sur l’inéligibilité, il peut se représenter et en a manifesté le souhait en février. Mais aujourd’hui, il poursuit sa réflexion et annoncera lui-même sa décision. Paul Giacobbi soutient Emmanuel Macron.

Mais Henri Malosse, qui se présente, espère lui aussi l’investiture, avec le mouvement En Marche !.

Pour le PCF – Front de Gauche, c’est Marie-Jeanne Fedi qui se lance. Pour le Front national, ce sera surement Bernadette Jacob Dit Luzie.

Charles Straboni se présentera quant à lui sous l'étiquette de l'UDI.

Les nationalistes, qui devraient partir uni, diront prochainement qui les représentera. Jean-Felix Acquaviva, Petr'Antò Tomasi ou un autre.

Enfin, à droite, Stéphanie Grimaldi, investie par Les Républicains, défendra le projet de François Fillon, avec notamment des baisses de charges pour les entreprises, les agriculteurs et une aide aux agriculteurs. Elle espère après deux échecs, que l’heure est enfin venue pour la droite, de remporter cette deuxième circonscription. Mais devra affronter Jean-Martin Mondoloni. Comme ailleurs, la gauche est en difficulté. Mais la droite se présente désunie.

Les prochaines élections législatives auront lieu les 11 et 18 juin prochain.

Jean-Martin Mondoloni, candidat aux législatives

Jean-Martin Mondoloni était l'invité du 19/20 du vendredi 10 mars.

« Je suis là pour faire vivre une droite régionaliste, émancipée des appareils parisiens avec la volonté de provoquer un renouvellement à droite sur la base du renouvellement des idées, des pratiques et des hommes. »

A la question de savoir s’il ne fractionne pas la droite en Haute-Corse, il répond : « on nous dira division, je dirai diversité. Je suis pour l’unité au deuxième tour, mais je dis non à l’uniformité ».

Son interview est disponible en intégralité ici :

durée de la vidéo: 03 min 49
Jean-Martin Mondoloni, invité du 19/20 ©France 3 Corse ViaStella

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections législatives élections