• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ligue 1 - Lille enfonce un peu plus Bastia

01/04/2017 - Le capitaine du SC Bastia, Yannick Cahuzac et l'attaquant Enzo Crivelli, assommés après la défaite 0-1 face à Lille / © YANNICK GRAZIANI / AFP
01/04/2017 - Le capitaine du SC Bastia, Yannick Cahuzac et l'attaquant Enzo Crivelli, assommés après la défaite 0-1 face à Lille / © YANNICK GRAZIANI / AFP

Lille, vainqueur pour la 5e fois de la saison à l'extérieur 1 à 0 face au Sporting Club de Bastia a douché samedi à Furiani lors de la 31e journée de Ligue 1, les espoirs du club corse de s'extraire de la zone de relégation, ancré à la 19ème place du Championnat. 

Par France 3 Corse ViaStella avec AFP

Bastia n'a même pas pu profiter des résultats en demi-teinte de ses concurrents directs, et reste solidement ancré à l'avant-dernière place du championnat de Ligue 1, en attendant le match de Lorient dimanche après-midi.

Les hommes de Franck Passi avaient dès la huitième minute failli faire mouche, alors que Benzia ne réussissait pas à pousser au fond des filets de Jean-Louis Leca un ballon flottant.

Côté Bastiais, les premières tentatives n'arrivaient qu'à la 30e puis 32e minute, par Coulibaly et Bengtsson.

Immédiatement après la reprise, le Losc arrivait à débloquer cette rencontre grâce à Nicolas de Préville. L'attaquant réussissait à se jouer de Lindsay Rose avant de fixer Jean-Louis Leca et de faire trembler les filets (48).

La pluie se joignait à la partie, et à la 55e minute, un des pylônes qui éclaire la pelouse du stade Armand-Cesari s'éteignait, ce qui occasionnait une interruption de rencontre pendant huit minutes.

Cette coupure semblait endormir les vingt-deux acteurs et le retour au match se faisait sur un faux rythme jusqu'à la fin de la rencontre. Le score en restait là pour les Nordistes qui recollent aux Toulousains et Nantais au classement.

Côté Corse, on ne sort pas la tête de l'eau, et on plonge même vers la relégation dans une fin de saison qui s'annonce de plus en plus difficile. Bastia, avec 25 points, compte quatre longueurs de retard sur le place de premier non-relégable.

01/04/2017 - Les supporters ont réclamé la démission des dirigeants du SC Bastia. Bloqués sur le parking, ils ont ensuite entamé un face-à-face avec les agents de sécurité du club. / © YANNICK GRAZIANI / AFP
01/04/2017 - Les supporters ont réclamé la démission des dirigeants du SC Bastia. Bloqués sur le parking, ils ont ensuite entamé un face-à-face avec les agents de sécurité du club. / © YANNICK GRAZIANI / AFP

Colère des supporters

300 supporters ont fait part de leur colère alors que le club végète à la 19e place et prend la direction de la Ligue 2 après une série de 14 rencontres sans victoire toutes compétitions confondues.

Les supporters ont réclamé la démission des dirigeants du SC Bastia. Bloqués sur le parking, ils ont ensuite entamé un face-à-face avec les agents de sécurité du club alors que les joueurs des deux équipes restaient confinés dans les vestiaires.

Sollicités par la presse, les dirigeants n'ont pas souhaité s'exprimer sur la situation du club. 

A 23h, les fans en colère étaient toujours sur place, obligeant les joueurs de Bastia à rester sur place alors que ceux de Lille ont quitté les lieux sans incident, sous les applaudissements des supporters bastiais.

La dernière victoire bastiaise remonte au 17 décembre lors d'un déplacement à Rennes (2-1). Le club corse, avec 25 points, compte quatre longueurs de retard sur le premier non-relégable et trois sur la place de barragiste.

Sur le même sujet

Corse : signature de la 4e convention tripartite entre l’État, la collectivité et l’université 

Les + Lus