La procureure de la République de Bastia visée par des tags

Une enquête a été ouverte après la découverte jeudi d'inscriptions à caractère menaçant sur les murs du tribunal de Bastia, visant la procureure de la République. / © M. FIAMMA / FTVIASTELLA
Une enquête a été ouverte après la découverte jeudi d'inscriptions à caractère menaçant sur les murs du tribunal de Bastia, visant la procureure de la République. / © M. FIAMMA / FTVIASTELLA

Une enquête a été ouverte après la découverte jeudi d'inscriptions à caractère menaçant sur les murs du tribunal de Bastia, visant la procureure de la République. 

Par GB avec AFP / France 3 Corse ViaStella

Des tags mettant en cause la procureure de la République de Bastia Caroline Tharot ont été découverts jeudi sur les murs du tribunal de grande instance.

Le nom de la procureure, un cercueil, une cagoule, une bombe ou encore l'inscription AFF (A Francia Fora, la France dehors, ndlr) ont été relevés, sur les murs de l'enceinte du palais de justice, ainsi que sur la porte d'accès à la souricière. 

Ces inscriptions auraient été effectués dans la nuit à la bombe de peinture, sur une vingtaine de mètres des murs du palais de justice. Après les constatations judiciaires, elles devaient être effacées jeudi après-midi. Une exploitation de la vidéo surveillance doit notamment être effectuée.

Bastia : enquête ouverte après des tags visant la procureure
Franck Rastoul, procureur général près la cour d'appel de Bastia - France 3 Corse ViaStella - Perrine Ketels, Marion Fiamma

Le parquet a ouvert une enquête pour "menaces de mort" envers un magistrat, une infraction passible de 10 ans de prison et de 150.000 euros d'amende si elle est
commise pour peser sur son action, et dégradation d'un bâtiment public, a précisé le procureur général de Bastia, Franck Rastoul.

"La prise à partie d'un magistrat ou personnel de justice à raison de sa fonction est inacceptable", a-t-il commenté. "L'institution judiciaire ne peut pas être menacée, et ne travaille pas sous la menace. Si menaces il y a, elles sont inopérantes sur son action, et si elles avaient un seul effet, ce serait de renforcer sa détermination".

Sur le même sujet

Les + Lus