SC Bastiais – “Je dois aider le club à remonter”, Gilles Cioni

Le défenseur de Bastia Gilles Cioni lors d'un match face à Nice (Ligue 1) en janvier 2017 au stade Armand Cesari. / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Le défenseur de Bastia Gilles Cioni lors d'un match face à Nice (Ligue 1) en janvier 2017 au stade Armand Cesari. / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Le SC Bastiais évoluera encore en National 3 la saison prochaine. Le groupe sera modifié, mais il y en a un qui restera, c'est Gilles Cioni, seul "rescapé" de l'équipe pro. A 33 ans, il conserve la même détermination à défendre les couleurs de son club, "sa mission" l'aider à remonter.

Par GB / France 3 Corse ViaStella

Dix mois après le cataclysme qui a envoyé le SCB en national 3, la plaie reste ouverte pour le défenseur Gilles Cioni, seul rescapé de la Ligue 1. A 33 ans, le bastiais veut encore tout donner pour "ne pas avoir raté sa mission" et aider le club à remonter.

"Il faut au moins que j'aide le club à monter d'une division pour pouvoir arrêter l'esprit tranquille".

"On a connu des montées successives, c'est sûr que cela ne fait jamais plaisir de redescendre avec son club de cœur, mais en même temps on était prêt à réattaquer une saison en Ligue 2 pied au plancher."

Equipe - Pascale Paumier, Guillaume Leonetti

Mais après sa relégation sportive en L2, Bastia a été rétrogradé administrativement en National 1 par la DNCG, le gendarme financier du football, à cause de ses difficultés budgétaires. Sanction confirmée en appel, puis par un avis du Comité national olympique et sportif français (CNOSF).

Mais la DNCG et le Comité exécutif de la Fédération française de football n'ayant pas validé le budget bastiais pour le National 1, le SCB a finalement échoué en National 3.

"On pense qu'à un moment donné on va se réveiller et que cela va aller mieux, mais en fait les mauvaises nouvelles s'accumulent, il n'y a jamais d'éclaircies".



A lire aussi

Sur le même sujet

Bonus - Diana Di L’Alba, interview d'Antoine Marielli

Les + Lus