Spettaculu Vivu : la saison culturelle bastiaise est lancée

Le samedi 14 mars 2020 Patrizia Gattaceca présentera sur la scène de l'Alb'Oru une création musicale inspirée du recueil poétique Charmes de Paul Valery. / © Armand Luciani
Le samedi 14 mars 2020 Patrizia Gattaceca présentera sur la scène de l'Alb'Oru une création musicale inspirée du recueil poétique Charmes de Paul Valery. / © Armand Luciani

C'est la rentrée pour les salles de spectacle de Bastia. La municipalité a présenté le programme de la saison. Une affiche éclectique, pour petits et grands, pour amateurs de tragédies antiques ou d'Electro, pour mélomanes fans de polyphonies corses ou esthètes aimant la danse contemporaine. 

Par Sébastien Bonifay

Vous tenez à vérifier si l'Œdipe de la pièce Œdipe Roi de Sophocle accumule autant de bourdes tragiques que dans vos lointains souvenirs de Terminale L ?
(Tuer son père. Sans le savoir. Epouser sa mère. Sans le savoir. répandre la Peste. Sans le savoir... Ce genre de bourdes.)

Vous êtes passé et repassé toute votre vie devant le buste d'un gars qui porte le chapeau avec un certain panache mais dont vous ignorez tout, rue Cesar Campinchi ? 
Bref, la mini-série qui a fait frétiller une génération de trentenaires, sur Canal +, il y a quelques années, vous manque terriblement ? 
 

Vous avez braillé à tue-tête (et relativement faux) les morceaux des Chjami Aghjalesi un nombre incalculable de fois au comptoir du Corsica Bar, sur le Marché de Bastia ? 
Vous repensez avec nostalgie aux décibels, à la bière et aux jolies filles court-vêtues du Ballà Boum festival, à Patrimonio ?

Il y en aura pour tous les goûts

Le souffle épique d'Alexandre Dumas, adapté par Jean-Paul Sartre, et mis en scène par Alain Sachs, avec cinq nominations aux Molières à la clé, ça vous titille ? 
Vous aimez Leonard SciasciaCarl Orff, Marie-Claude Pietragalla, Tempvs Fvgit, vous êtes fasciné par Jack L'Eventreur, Patrizia Gattaceca, ou Alexis Michalik
 
Le Carmina Burana, dansé par le Ballet du grand théâtre de Genève, samedi 25 janvier au théâtre municipal / © Mairie de Bastia
Le Carmina Burana, dansé par le Ballet du grand théâtre de Genève, samedi 25 janvier au théâtre municipal / © Mairie de Bastia
 

Tout cela, et plus encore, sera au programme de Spettaculu Vivu. 

Il y a peu de chances que vous ne trouviez pas votre bonheur dans la très éclectique et prometteuse saison culturelle 2019/2020 de la ville de Bastia. 

C'était en tout cas le but de l'adjointe à la Culture à la mairie de Bastia, Mattea Lacave, et de Frédérique Balbinot, qui est la responsable du pôle Spettaculu Vivu, et qui donc veille à la programmation. 
"L'idée, c'est qu'il y ait toujours une grande variété, on se doit d'offrir un vaste choix de disciplines, de genres, du théâtre populaire au théâtre plus exigeant, des formes classiques aux formes plus contemporaines. Et cette année, de surcroît, on propose un large panel de spectacles de danse. Les propositions étaient tentantes et j'ai dit Banco. Il y aura quatre spectacles de danse d'affilée au Théâtre de Bastia en début d'année prochaine, dont le Carmina Burana de Carl Orff. Je ne pense pas que notre plateau ait déjà reçu une troupe aussi nombreuse !", s'enthousiasme Frédérique Balbinot. 

La variété, c'est une chose que la municipalité a à coeur, c'est la présence d'artistes insulaires. "C'est la première année que l'on a une égalité presque parfaite entre la production d'ici et celle d'ailleurs. On présente en tout 41 spectacles, et 20 sont corses." 
 
Vous pouvez retrouver le programme complet de la saison ici : 
 

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus