Inondations de 2016 : où en est-on un an après ?

Le lotissement du quartier l'Umbrione à Borgo (Haute-Corse) sous les eaux, en novembre 2016. / © T.KHALDI / FTVIASTELLA
Le lotissement du quartier l'Umbrione à Borgo (Haute-Corse) sous les eaux, en novembre 2016. / © T.KHALDI / FTVIASTELLA

Un an après les inondations qui ont touché, le sud de Bastia en novembre et décembre 2016, où en sont les travaux pour éviter de nouvelles crues ? 

Par France 3 Corse ViaStella

Ce jeudi 24 novembre 2016 au matin, la brusque montée des eaux a surpris tout le monde dans le lotissement du quartier l'Umbrione à Borgo. Les habitants sont évacués par les pompiers sur des passerelles de fortune. Il n'y aura aucun blessé.

Un an après, si certains habitants ont été expropriés parce qu'il leur manquait un étage en cas de crue, d'autres ont regagné leur domicile. 

"On a fait passer notre assurance et on a été remboursé à partir de juillet, où nous avons pu attaquer tous les travaux pour rentrer chez nous", explique Sabrina Biaggini, habitante du quartier.

12,3 millions d'euros d'indemnisation


Les communes -et à partir du 1er janvier 2018, les communautés de communes- ont en charge la prévention des inondations, mais l'Etat les aide depuis un an. 80 communes et le Conseil départemental ont été indemnisés.

"Plus de 12,3 millions d'euros ont été versés pour les dégâts subis à l'occasion de l'épisode de pluie de novembre et décembre 2016, rappelle le préfet de la Haute-Corse, Gérard Gavory.

Les communes financent les travaux à hauteur de 20%, le reste est presque totalement assumé par l'Etat. 

Inondations en Haute-Corse, un an après
Sabrina Biaggini, habitante du quartier l'Umbrione (Borgo); Gérard Gavory, préfet de Haute-Corse; Sébastien Cecchi, sous-préfet de Corte; Jean-Baptiste Tafanelli, premier-adjoint au maire de Morosaglia - France 3 Corse ViaStella - Pierre Nicolas, Daniel Bansard

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Fouille à nu

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne