• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La mairie de Folleli visée par un tir de chevrotine

La Casa cumuna de Penta-di-Casinca, située à Folelli, a été prise pour cible dans la nuit de vendredi 5 février.

Par EW

Le maire, Yannick Castelli, a découvert les faits dans la journée de samedi alors qu'il s'apprêtait à entrer dans les bureaux de sa mairie. C'est vraisemblablement un tir de fusil de chasse qui est à l’origine de ces impacts localisés sur le haut d'une porte vitrée.

La gendarmerie a dépêché des techniciens de l'identification criminelle pour constater les faits et relever des indices. Enquêteurs qui ont confirmé qu'un seul tir semblait avoir touché la porte, d'après les premiers rapports.

L’enquête a démarré immédiatement après l'alerte.

La nuit d'avant, c'est à Tavera qu'un ou plusieurs individus s'étaient attaqués à  la mairie, l'école et La Poste. Un incendie criminel qui a ravagé les locaux.

A lire aussi

Sur le même sujet

Ajaccio : inquiétudes et questionnements autour du futur plan local d’urbanisme

Les + Lus