Législatives – Les nationalistes vont-ils emporter la 2ème circonscription de Haute-Corse?

Le candidat nationaliste Jean-Félix Acquaviva (D) est en ballottage favorable dans la 2ème circonscription de Haute-Corse, face au candidat REM, Francis Giudici / © FTVIASTELLA
Le candidat nationaliste Jean-Félix Acquaviva (D) est en ballottage favorable dans la 2ème circonscription de Haute-Corse, face au candidat REM, Francis Giudici / © FTVIASTELLA

Tenue depuis 2002 par le député Paul Giacobbi (PRG puis DVG), c'est un nationaliste qui est arrivé en tête au premier tour dans la 2ème circonscription de Haute-Corse, Jean-Félix Acquaviva (36,44%), devant le candidat de la majorité présidentielle, Francis Giudici (23,41%).

Par France 3 Corse ViaStella

Comme dans les trois autres circonscriptions insulaires, Jean-Félix Acquaviva et son suppléant cherchent à convaincre les indécis. Le candidat nationaliste, qui fait la course en tête au premier tour, veut conforter son avance dimanche prochain.

"L’ampleur du score du premier tour démontre que nous sommes déjà une candidature de rassemblement et nous allons continuer à l’être", estime Jean-Félix Acquaviva.

"Bien sûr que nous nous adressons aux abstentionnistes mais nous nous adressons aussi aux Corses qui ont fait le choix d’autres candidats parce que nous savons que parmi ceux-là, beaucoup vont faire le choix de candidats dont ils savent qu'ils vont être mû par la défense de l’intérêt général."

Les nationalistes vont-ils emporter la 2ème circonscription de Haute-Corse ?
Jean-Félix Acquaviva "Pè a Corsica", 2e circo de haute-Corse; Francis Giudici, "REM", 2e circo de Haute-Corse - France 3 Corse ViaStella - Frédéric Danesi, Marion Fiamma

Dans le rôle de challenger, le candidat de La République en Marche, Francis Giudici. Pour le maire de Ghisonaccia, l'objectif est de combler un retard de 4.572 voix sur son adversaire nationaliste. Et lui aussi estime être le candidat du rassemblement. 

"J’ai reçu le soutien de Marcel Francisci pour Les Républicains de Corse du Sud, j’ai aussi le soutien des Jeunes Républicains de Corse, François Orlandi (président du Conseil départemental de Haute-Corse, ndlr) m’apporte aussi son soutien", indique Francis Giudici.

"Mais je ne veux pas parler de front républicain, ma démarche est dans un rassemblement le plus large possible de toutes les sensibilités et j’ai même des sympathisants nationalistes qui m’ont voté au premier tour et qui voteront encore pour moi dimanche."

Dans la circonscription 30.261 électeurs ont fait le choix de l’abstention au premier tour.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

San Martino di Lota - La colère des commerçants face aux travaux EDF

Près de chez vous

Les + Lus