Médecine : un numerus clausus en hausse à Corte

Le numerus clausus Médecine augmente encore en 2018, sur toute la France. / © FTVIASTELLA
Le numerus clausus Médecine augmente encore en 2018, sur toute la France. / © FTVIASTELLA

Le numerus clausus Médecine augmente encore en 2018, sur toute la France. À l'université de Corse, le nombre d'étudiants admis à passer en 2ème année de Médecine sera porté à 30 contre 27 en 2017.

Par GB / France 3 Corse ViaStella

En 2018, le numerus clausus – le nombre d'étudiants autorisés à poursuivre leurs études en deuxième année en médecine, odontologie, pharmacie et sage-femme – de PACES (première année commune aux études de santé) évolue par rapport à l'an dernier.

Une bonne nouvelle pour les étudiants CapeSupiens de l'Université de Corse, à Corte. Cette année, le numerus clausus augmentera en médecine de trois places, passant à 30 reçu(e)s et de deux places en sage-femme (5 reçu(e)s) et dentaire (6 reçu(e)s).

En ondologie, le numerus clausus n'augmente pas et la spécialité offrira encore 3 places cette année.

Cette année à Corte, sur les 220 étudiants inscrits, ils seront donc 7 de plus à être autorisés à poursuivre leurs études en deuxième année, soit 21% de chance de réussite. Un chiffre dans la moyenne nationale où la barre pour passer en deuxième année se situe entre 16 et 26%, selon les universités.

Médecine : un numerus clausus en hausse à Corte
Bernard Pellat, professeur des universités à Paris Descartes; Liliane Berti, directrice-adjointe de l'Institut Universitaire de Santé - France 3 Corse ViaStella - Pierrick Nannini, Guillaume Leonetti

 

Sur le même sujet

Bonus - Diana Di L’Alba, interview d'Antoine Marielli

Les + Lus