• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Mission de surveillance pour la garde républicaine en Corse

Chaque été, des renforts saisonniers de la Garde républicaine débarquent en Corse. A cheval, ils patrouillent pour des missions de surveillance. Cette année, l'accent est mis sur la lutte contre les incendies. Suivi d'une équipe dans la région de Ghisonaccia.

Par Grégoire Alcalay France 3 Corse ViaStella

Après un court briefing avec les pompiers pour définir le parcours de leur mission, les cavaliers de la garde républicaine vont pouvoir se mettre en selle.

Ce matin c'est la forêt de Pinia qu'ils arpentent. Au milieu de 360 hectares d'arbres et de maquis, le cheval est le moyen idéal pour guetter tout départ de feu.

"On est en hauteur donc on voit mieux, puis on parcourt de 15 à 20 km par jour tout en accédant à des endroits interdits aux véhicules motorisés" relève le Chef Renaud Gommy, du 2ème escadron de la Garde républicaine

Les gendarmes à cheval patrouillent aussi sur la plage en bordure de forêt. Les vacanciers s'approchent naturellement même si certains sont un peu intimidés.  

"Avec le nombre de départs de feu qui ont lieu en ce moment, dit un vacancier, ils sont très rassurants !"

Sur les 50 départs de feu enregistrés en plaine orientale cet été, les gardes républicains en ont signalés une dizaine. La gendarmerie de Ghisonaccia est ravie de pouvoir compter sur un partenaire aussi prestigieux. 

"Le contact avec les estivants est bien facilité par l'image dont ils bénéficient" souligne le Commandant Olivier Charpentier, de la gendarmerie de Ghisonaccia

Avec le coup de vent annoncé en fin de semaine, les cavaliers redoubleront d'attention.

Surveillance à cheval
Chef Renaud Gommy 2ème escadron de la Garde républicaine Commandant Olivier Charpentier Gendarmerie de Ghisonaccia - Reportage: Grégoire Alcalay - Laura-Laure Galy - Jacques Antomarchi

 

Sur le même sujet

Festival Jazz in Aiacciu : cinq concerts à prévoir au Lazaret

Les + Lus