Oletta : le plan local d’urbanisme invalidé, des entrepreneurs inquiets pour leur avenir manifestent

Publié le
Écrit par Audrey Altimare .

Le tribunal administratif a invalidé le plan local d’urbanisme d’Oletta suite à un recours de l’association U Levante. Une décision qui met à mal la construction d’une zone d’activité économique et que les entrepreneurs concernés considèrent infondée. Ils ont manifesté vendredi 18 novembre.

Une cinquantaine d’entrepreneurs du Nebbiu ont manifesté, vendredi 18 novembre, devant le chantier du projet de zone d’activité économique entre Oletta et Saint-Florent. Un projet débuté en 2013 et qui a évolué au fil des recours.

Le 30 septembre dernier, le tribunal administratif a purement et simplement annulé le plan local d’urbanisme (PLU) de la commune. Parmi les motifs évoqués, les magistrats estiment que le chantier dégrade la zone humide située à proximité et qui ne se trouve en continuité d’un espace urbanisé.

Des arguments qui ne convainquent pas les entrepreneurs. « Ce sont des faux prétextes pour être à l’opposition de la création de cette nouvelle zone qui pourrait voir des entreprises se créer, s’installer, se développer. Elle pourrait surtout aider les structures qui n’ont plus de solution autre que celle-ci pour continuer leur activité », estime Vanina Boilly, porte-parole du collectif, cheffe d’entreprise

L’association U Levante dans le viseur

Dans le viseur des chefs d’entreprise l’association de défense de l’environnement U Levante, à l’origine des recours, pour qui le terrain doit rester inconstructible. Didier et Patrice Parodi, mis en demeure de quitter leurs locaux actuels, pensaient pouvoir rebondir et délocaliser leur atelier sur la zone.

Mais tout est en suspens. « Il y aura un bâtiment de 850 mètres carrés, qui fait 17 mètres par 50. Ensuite, le reste du terrain pour le stockage se trouvera à l’extérieur. Actuellement, si ça ne se fait pas, on sera obligé de fermer complètement l’entreprise qui a plus de 40 ans et qui compte 10 salariés et une perspective d’évolution si on se déplace dans ces locaux », précise l’un d’entre eux.

Le tribunal administratif doit statuer le 21 novembre sur la validité, ou non, des permis de construire accordés par la commune d’Oletta. Quant au promoteur de la zone d’activité, qui ne s’est pas exprimé, il assure qu’il mènera son projet jusqu’au bout. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité