Pâques, la tradition des Crucette perdure en Corse

Pâques, la tradition des Crucette perdure en Corse, transmise par les plus anciens aux plus jeunes. / © P. NICOLAS / FTVIASTELLA
Pâques, la tradition des Crucette perdure en Corse, transmise par les plus anciens aux plus jeunes. / © P. NICOLAS / FTVIASTELLA

En Corse, Pâques est indissociable des rameaux. La tradition des Crucette confectionnées avec des palmes, que l'on fixe notamment sur les croix portées pendant les processions, ne se perd pas.

Par France 3 Corse ViaStella

C’est une tradition corse incontournable, les crucette (petites croix) sont des palmes tressées, fabriquées à partir de palmes fraîches qui sont pliées et nouées.

Dans le cap Corse, des jeunes perdurent avec les plus anciens une tradition catholique fortement ancrée dans l’île.

"Les jeunes sont là, ils apprennent, moi j’ai commencé à tresser la palme à 14-15 ans", se souvient Felix Franceschetti, membre de la confrérie Saint-Vincent de Figarella.

Pâques, la tradition des Crucette en Corse
Lauriane Vecchioni, habitante d'Erbalonga; Dominique Jaboulet-Pietri, retraitée; Felix Franceschetti, membre de la confrérie Saint-Vincent de Figarella - France 3 Corse ViaStella - Pierre Nicolas, Pascal Alessandri

Le dimanche des Rameaux, la tradition est d’aller les faire bénir. Ces crucette deviendront ensuite pour le reste de l'année des porte-bonheur à accrocher dans sa maison ou dans sa voiture. Il est d'usage de brûler ceux de l'année précédente ce même dimanche.

En Corse, pour les confectionner, on utilise des feuilles de palmes de couleur jaune très clair, symbole de pureté. Au Moyen-Orient, en Italie ou en Provence, c'est plutôt la branche d'olivier qui est préférée.

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus