Cet article date de plus de 4 ans

Présidence de la Fédération française de tennis : l'heure de vérité pour Bernard Giudicelli

Le nouveau président de la Fédération française de tennis est élu aujourd'hui. Parmi les trois candidats, Bernard Giudicelli, le président de la ligue corse et ancien bras droit de Jean Gachassin, président sortant.
Bernard Giudicelli candidat à la présidence de la Fédération Française de Tennis FFT
Bernard Giudicelli candidat à la présidence de la Fédération Française de Tennis FFT © Jean-Marc LOOS / MAXPPP
C'est aujourd'hui que la Fédération française de tennis élit son nouveau président. Les représentants des 196 délégués élus dans les différents comités régionaux sont rassemblés à l’hôtel Gabriel, à Paris. Ils choisiront par vote électronique qui prendra la tête de cette fédération qui compte un million de licenciés en France, pour un budget de 254 millions d’euros.

A l’issue d’une campagne de lobbying intense, entamée en avril dernier, les représentants des délégués choisiront entre trois candidats, deux qui occupent déjà un poste au sein de la FFT et un outsider.

Bernard Giudicelli, président de la Ligue de Corse est présenté comme le favori du scrutin. Ancien bras droit du président sortant, Jean Gachassin, le secrétaire général de la fédération compterait plus de représentants que ses rivaux.

Face à lui, Jean-Pierre Dartevelle, le vice-président de l’institution et Alexis Gramblat, un avocat vice-président d’un club de tennis parisien.

Le résultat du vote devrait être connu aux alentours de 19h.

durée de la vidéo: 01 min 12
Présidence de la fédération française de tennis : l'heure de vérité pour Bernard Giudicelli ©France 3 Corse ViaStella


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tennis sport élections politique