Un corps retrouvé, il s'agirait du randonneur allemand disparu dans la vallée de la Restonica

Thomas Schorer est signalé pour une disparition inquiétante dans la vallée de la Restonica / © DR
Thomas Schorer est signalé pour une disparition inquiétante dans la vallée de la Restonica / © DR

Samuel Schorer, 29 ans, a disparu depuis le 6 ocotbre. D'après sa famille, le jeune allemand était parti seul en randonnée vers le Monte Rotondo. Dans la journée du 15 octobre, les gendarmes du PGHM ont retrouvé un corps dans le secteur de la Maniccia, il s'agirait du randonneur allemand. 

Par France 3 Corse ViaStella

Samuel Schorer, originaire d'Allemagne, a disparu depuis le 6 octobre. Lors d'une campagne de recherche, les gendarmes du PGHM ont découvert un corps dans le secteur de la Maniccia. Il pourrait s'agir de celui du randonneur. Pour le moment, le parquet de Bastia, ne confirme pas l'identité du corps retrouvé. Un examen médico-légal doit être pratiqué pour la déterminer. 

Ce sont les gérants de son lieu d'hébergement qui ont donné l'alerte à la gendarmerie d'Aleria. Dimanche 13 octobre Samuel Schorer, 29 ans, qui devait quitter le logement qu'il avait loué e temps d'une randonnée en Corse, ne s'était pas présenté pour rendre les clés. Toutes ses affaires étaient restées dans le logement.

Le jeune homme, originaire d'Allemagne, est arrivé seul en Corse le 5 octobre. Le 6, il envoyait une photo de lui à son frère, vêtu d'une tenue de randonneur. Depuis, il n'a plus donné de nouvelles.
 

Direction le Monte Rotondo

D'après sa famille, il avait prévu de randonner jusqu'au Monte Rotondo. Sa voiture a été retrouvée par les gendarmes sur le parking du Lamaghjosu, en haut de la vallée de la Restonica.
La dernière photo que Thomas Schorer a envoyée à son frère le 6 octobre, dans la haute vallée de la Restonica / © DR
La dernière photo que Thomas Schorer a envoyée à son frère le 6 octobre, dans la haute vallée de la Restonica / © DR

Les gendarmes d'Aleria ont ouvert une enquête pour disparition inquiétante. Les recherches ont débuté dimanche avec les moyens de la patrouille pédestre de la gendarmerie de Corte, le PGHM de Corte et un hélicoptère de la gendarmerie.

 

Sur le même sujet

Élections municipales 2020 : à Bastia, les nationalistes avanceront divisés 

Les + Lus