• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Sénatoriales en Corse : Le parti nationaliste Femu a Corsica présente son candidat

Ce mercredi 6 août, Femu a Corsica donnait une conférence de presse à Bastia pour présenter officiellement son candidat aux élections Sénatoriales du 28 septembre. Il s'agit de Jean-Félix Acquaviva, maire de Lozzi et président de l’Association corse des élus de montagne. 

Par France 3 Corse ViaStella

Le 28 septembre prochain, les nationalistes seront représentés aux Sénatoriales de Haute-Corse. C'est la première fois que Femu a Corsica présente un candidat à ce scrutin. Dans le passé, il y a déjà eu des candidats nationalistes au poste de sénateur, mais de façon très irrégulière.

Les raisons de cette candidature sont multiples. Elles ont été exposées en détail lors de la conférence donnée à Bastia ce matin. 

Il y a d'abord les bons suffrages remportés par Femu a Corsica, aux Municipales de Bastia bien sûr, mais aussi aux élections Territoriales de 2010. Il y a aussi la fin de recevoir de l'Etat concernant le statut de résident et la coofficialité, et plus largement le refus du gouvernement de mettre en application les décisions votées au sein de l'Assemblée de Corse. 

Femu a Corsica dénonce également la réforme institutionnelle décidée par l'Etat, de même que la situation économique de plus en plus préoccupante de l'île.

Jean-Félix Acquaviva, maire de Lozzi et président de l’Association corse des élus de montagne sera le candidat de Femu a Corsica le 28 septembre. Il aura pour suppléante Monique Maymard, docteur à Bastia, et conseillère municipale Inseme per Bastia au sein de la majorité municipale conduite par Gilles Simeoni.

Reportage Antoine Albertini, Angélique Mangon, Tarik Khaldi, Sylvie Huc, Jean-Paul Valentini :
Les Sénatoriales en Haute-Corse
Intervevants : Jean Félix Acquaviva, candidat Femu a Corsica aux élections sénatoriales; Pierre Ghionga, candidat aux élections sénatoriales (Interview réalisée le 28 juillet)

Le candidat nationaliste tentera de succéder au sénateur sortant, le PRG François Vendasi. En Haute-Corse les prétendants sont nombreux, tels le vice-président du Conseil Général Jacky Padovani, le président du Conseil Général Joseph Castelli ou le président de l'Office de l'environnement Pierre Ghionga pour la gauche. 

A droite, les noms de Stéphanie Grimaldi et d' Anne-Marie Natali ont été évoqués. Jean Baggioni, l'ancien-maire de Ville-di-Pietrabugno se serait lui retiré de la course. 

Il n'y aurait en revanche pas de candidat Corsica Libera pour le moment en Haute-Corse. 

Le communiqué de presse de Femu a Corsica

 

Sur le même sujet

Fête de la musique : à Bastia, trois studios de répétitions mis à disposition de groupes amateurs

Les + Lus