Et si vous donniez votre voix pour les malvoyants ?

L’intérêt pour les audio-livres va croissant. Pas seulement pour les personnes âgées ou les personnes handicapées, mais aussi pour celles qui font de longs trajets en voiture. / © Pierre LE MASSON / MAXPPP
L’intérêt pour les audio-livres va croissant. Pas seulement pour les personnes âgées ou les personnes handicapées, mais aussi pour celles qui font de longs trajets en voiture. / © Pierre LE MASSON / MAXPPP

Comment le monde des livres s'ouvre-t-il aux malvoyants? Comment peuvent-ils en disposer s'ils vivent seuls sans personne pour leur faire la lecture? C'est le rôle que s'est donnée une association nationale de bénévoles, l'Association des Donneurs de Voix présente à Bastia.

Par France 3 Corse ViaStella

Créée en 1972, l'Association des Donneurs de Voix existe en Corse depuis 30 ans. Reconnue d'Utilité Publique, elle est constituée et animée par 4.600 bénévoles et compte 120 bibliothèques sonores réparties dans toute la France, dont une en Corse, à Bastia.

Elle vient en aide aux personnes empêchées de lire, souffrant pour la plupart d'un handicap visuel, auxquelles elle offre un catalogue de 300.000 ouvrages.

Les malvoyants en bénéficient gratuitement. Ils sont 1,5 millions en France et seraient plusieurs centaines dans toute l’île. La bibliothèque de Bastia compte 40 abonnés répartis en Corse.

Roger Piovesana est l’un d’entre eux. La lecture audio accompagne sa vie depuis près de 30 ans et un accident de travail. "Je lisais beaucoup, je pouvais rentrer à n’importe quelle heure le soir, je lisais de tout."

Et si vous donniez votre voix pour les malvoyants ?
François Marchisio, président association corse "Les donneurs de voix ; Roger Piovesana, abonné; Olivier Rivolier, libraire; Jessica Rey, animatrice médiathèque de Jessica Rey, animatrice médiathèque de l'Alb'Oru - France 3 Corse ViaStella - Anne-Marie Leccia, Laura-Laure Galy

Livres audio en librairie

Les malvoyants peuvent aussi se procurer en librairie des livres audio. Mais l’offre et la demande restent encore confidentielle. Le prix aussi est assez dissuasif, de 30 à 40 euros selon les ouvrages.

"C’est quelque chose qui se développe, qui s’adresse aux malvoyants mais pas seulement", indique Olivier Rivolier, libraire à Bastia.

"Beaucoup de gens ont plaisir à écouter ou à suivre un roman dans leur voiture, peut-être parce que certains acteurs se sont appropriés ces ouvrages et [les lecteurs] ont plaisir à les retrouver."

Sur le même sujet

Territoriales : pas d'alliance à droite pour le second tour

Près de chez vous

Les + Lus