• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Effraction à la Poste de Sisco

Marine de Sisco / © WIkipédia
Marine de Sisco / © WIkipédia

Une ou plusieurs personnes se sont introduites, la nuit dernière, dans le bureau de Poste de la marine de Sisco, vraisemblablement pour dérober l'argent qui y est gardé. Sans succès. Mais les dégâts sont importants, et la Poste devrait rester fermée plusieurs jours. Une enquête a été ouverte.

 

Par Sébastien Bonifay

"Ce qui est sûr, c'est qu'ils n'ont pas été payés pour leurs heures de travail !"
Ange-Pierre Vivoni, le maire de Sisco, en sourit, comme pour tenter d'oublier quelques instants les conséquences, pénibles, pour sa commune. 
 
Bureau de Poste de Sisco / © Mairie de Sisco
Bureau de Poste de Sisco / © Mairie de Sisco

Hier soir, en fin de soirée, un ou des hommes sont entrés, par effraction, dans le bureau de Poste qui se trouve au coeur de la Marine de Sisco. 

Une petite centaine d'euros dérobée

Selon les premiers éléments, le ou les cambrioleurs, apparemment pas de simples amateurs, ont coupé l'alimentation électrique du local, puis ont scié les grilles des fenêtres, côté sud. 
De nombreuses habitations entourent la Poste, des siscaises et des siscais ont entendu le bruit, mais par chance pour les malfaiteurs, personne n'a imaginé que c'était un cambriolage. 
 
Sisco / © Googlemaps
Sisco / © Googlemaps

 

Quatre à cinq jours de fermeture

Une fois à l'intérieur, ils auraient tenté de s'emparer de l'argent qui était sur place. Heureusement, se réjouit Ange-Pierre Vivoni, "le coffre-fort a fait son office". 

Pas de butin dérobé, ou très peu, donc, mais la Poste aurait subi plusieurs milliers d'euros de dégâts, et devrait rester fermé 4 ou 5 jours. 

"Et puis ça a des conséquences sur les agents, ce genre de choses, martèle le maire de Sisco. Dans le subconscient de chacun, ça travaille, on se sent moins en sécurité, on se dit que si l'endroit où l'on travaille attise la convoitise des malfaiteurs, ils pourraient revenir en plein jour..."
 
Ange-Pierre Vivoni, maire de Sisco / © Viastella
Ange-Pierre Vivoni, maire de Sisco / © Viastella

Les enquêteurs de la gendarmerie de Brando se sont rendus sur place pour procéder aux premières constatations.

Le Parquet de Bastia a ouvert une enquête pour vol avec effraction. Selon Caroline tharot, procureur de la république, "le préjudice est en cours d'évaluation, mais il semblerait que seule une petite somme d'argent ait pu être dérobée, de l'ordre d'une centaine d'euros. Ce que l'on appelle le fond de caisse..."

Du côté de la Poste, le service est interrompu, et les usagers de Sisco et de Pietracorbara devront se rendre à Brando pour trouver un bureau de Poste. 

Et cela aussi, ça inquiète l'édile. 
"On se bat toute l'année pour garder les services publics dans le rural, et une affaire comme ça, ça peut donner des idées aux grands pontes de Paris...Une bonne excuse pour supprimer les Postes du rural..."
 

Sur le même sujet

Question/Réponse : Eric Leoni, professeur à l'université de Corse

Les + Lus