• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

AMG 800, coup de frein sur la livraison

Cinq unités de cet autorail grand confort qui devait remplacer les vieilles michelines n'ont toujours pas été livrées.

Par Grégoire Bézie

video title

Coup de frein sur la livraison des nouveaux trains

Nouveaux retards en perspective pour la livraison des derniers AMG 800, les trains commandés par la Collectivité Territoriale de Corse. Cinq autorails devaient être prêts pour cet été. Mais pour l'instant la direction des Chemins de Fer Corse n'a pas de nouvelles du constructeur.

Nouvelle casserole pour le "dossier AMG". Pour mémoire, en 2009, toutes les unités étaient immobilisées pendant dix-huit mois pour expertises, par le centre d'Ingénierie du matériel de la SNCF du Mans, suite à des défauts constatés après leur mise en exploitation.

Et aujourd’hui, seuls sept AMG 800 ont été réceptionnés sur les douze prévus.

A l’époque, les problèmes de conception affectaient le système de freinage, usure anormale des semelles de freins ainsi que diverses anomalies, fuites d'huile aux moteurs, de gasoil sur le circuit d'alimentation des moteurs et des problèmes de climatisation. Passés les mois d'imobilisation, lorsqu'en octobre 2011, quatre AMG 800 circulent à nouveau en Corse, élus et usagers pensent en avoir fini. Huit devaient normalement prendre du service à l'été 2012. Sauf que voilà, il en manque cinq et ni la Collectivité Territoriale de Corse, pour qui la facture totale s’élève à 48 millions d’euros, ni la direction des Chemins de Fer Corse, qui a rénové son exploitation pour 300 millions d’euros, n'ont de nouvelles du constructeur.

Sur le même sujet

Fête de la musique : à Bastia, trois studios de répétitions mis à disposition de groupes amateurs

Les + Lus