Commando anti-grévistes en Corse du sud

Front intersyndical pour condamner l'agression à la carrière de Baleone

Par Jean CROZIER

video title

video title

Agression des grévistes à Baleone

Intervention musclée d'une trentaine d'hommes de main à la carrière de Baleone le 2 octobre. Ils s'en sont pris aux grévistes CGT. Deux personnes dont une femme ont été hospitalisées.

Le travail a repris mercredi matin à la SGBC, la principale carrière de la région ajaccienne. Mais au lendemain de l'agression physique de deux syndicalistes, blessés et hospitalisés,  les réactions se multiplient pour condamner ces actions commises par des personnes extérieures à l'entreprise appelée par l'un des actionnaires, Toussaint Mochi.

Une trentaine d'hommes de main ont aggressé des grévistes CGT à la carrière SGBC à Baleone le 2 octobre. Deux personnes dont une femme ont été hospitalisées.

Mercredi, les représentants de la CGT, de la CFDT, de la FSU ainsi que de la Ligue des Droits de l'Homme ont condamné les méthodes d'un des actionnaires de la carrière SGBC à Baleone pour mettre fin à une grève. Cette agression a également  été condamnée par le STC lors de sa conférence de presse de rentrée à Bastia.

Sur le même sujet

Les + Lus