• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

L'assemblée de Corse en session

L'aide aux jeunes agriculteurs à l'ordre du jour

Par Jean CROZIER

video title

video title

Carton rouge pour la région Corse

Manque de coordination et de contrôle dans l'utilisation des aides régionales: C'est l'un des principaux reproches de la Chambre Régionale des Comptes sur la gestion de la Collectivité Territoriale et de l'ADEC, son Agence de Dévelooppement Economique. Le rapport porte sur les années 2004 à 2011.

Parmi les dossiers évoqués  le 26 janvier par les élus territoriaux,  la création d'un fonds de garantie agricole et d'un dispositif de prêts d'honneur destinés aux jeunes agriculteurs figurent dans les priorités de la CTC.

Dans un contexte financier et bancaire difficile, ces deux mesures visent à aider les jeunes à s'installer, se moderniser ou simplement se développer.
La garantie pourra aller jusqu'à 65% du montant du prêt, sur une durée couvrant les 60 premiers mois du crédit, pour une somme qui ne pourra pas dépasser les 45.000 € par exploitant. Cela permet de réduire le risque courru par l'organisme prêteur et donc faciliter l'accès aux prêts pour les agriculteurs.
Le prêt d'honneur à taux zéro, permettra lui, soit de réduire le montant emprunté à la banque, soit de financer un fonds de roulement de l'exploitation. Le montant maximum de ce prêt sera de 30.000 €, remboursable en 5 ans maximum.

Sur le même sujet

Pénurie de médicaments : comment s’organisent les pharmacies et l’hôpital bastiais ? 

Les + Lus