La CGT menace de durcir ses actions

La direction d'Air France refuse toujours d'appliquer les décisions de justice

Par Jean CROZIER

video title

video title

Nouvelle victoire des indignés d'Air France

Le tribunal des Prud'hommes de Bastia condamne la compagnie à payer 7500 euros par agent. Les indignés d'Air France donnent une dimension nationale à leur lutte pour l'emploi.

Les 17 salariés d'Air France à Bastia obtiennent une nouvelle fois gain de cause devant le Tribunal des prud'hommes

Les juges ont condamné la compagnie à 60 000 euros pour ne pas avoir embauché ces agents en Contrats à Durée Déterminée. Mais la direction d'Air France refuse toujours d'appliquer ces décisions. Après un mois de sit-in dans les aéroports de Corse et avec le soutien de plus de 8000 signatures, la CGT menace de durcir ses actions si la direction d'Air France refuse toujours d'appliquer les décisions de justice.

A Marseille le 23 novembre, une délégation des indignés d'Air France participera au congrés national  du syndicat CGT des transports. La "low-costisation" de l'entreprise Air France qu'ils dénoncent par leur lutte devrait y trouver un important soutien de la centrale syndicale.

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus