• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La flambée des prix à la pompe

Malgré l'application d'une TVA réduite, les prix de l'essence en Corse ne sont pas moins élevés que sur le Continent.

Par Grégoire Bezie

video title

Les prix à la pompe n'en finissent pas de flamber

Malgré l¿application d¿une TVA réduite, les prix de l¿essence en Corse ne sont pas moins élevés que sur le Continent, entre 1,58? et 1,62? pour un litre de sans plomb. Le gazole a quant à lui progressé à 1,42? le litre. Pour les automobilistes l¿addition commence à être rudement salée.

Peu importe l’enseigne, dans toutes les stations services, les prix de l'essence battent de nouveaux records à la pompe, entre 1,58€ et 1,62€ pour un litre de sans plomb. Le gazole a quant à lui progressé à 1,42€ le litre. Si les automobilistes ne sont pas encore décidés à abandonner leur chère voiture, l’addition commence à être rudement salée.

La hausse s’explique notamment par les troubles qui frappent les produits producteurs, tels que la Libye ou l’Iran. Mécanisme immuable, ces tensions se répercutent sur les places boursières internationales. S’y ajoute, sur le marché des changes, la faiblesse de l’euro vis-à-vis du dollar. Le tout dope le prix du baril. En septembre 2011, le baril de pétrole s’échangeait à 79 dollars contre 104,85 dollars aujourd’hui, soit une hausse de 32% en près de six mois.

L’inflation est telle qu’en Corse, l’aménagement du taux de la TVA sur les carburants, fixé à 13% contre 19.6% sur le Continent, ne suffit plus à masquer la dérive de la situation. Seules, les stations essence des grandes surfaces semblent mieux résister à cette course galopante du baril, mais pour combien de temps ?

Sur le même sujet

Tema - Les vieux hôtels de Corse (5/5)

Les + Lus