La guerre contre les parasites en Corse

La cicadelle blanche, piqueur-suceur, qui ravage les vergers a trouvé son "terminator" biologique

Par Jean CROZIER

video title

video title

La guerre contre le cynips

Dans l'île, la lutte contre le cynips du châtaignier est vitale. Elle rassemble producteurs et chercheurs.

Depuis son itroduction en Corse dans le courant des années 90, avec l'importation de végétaux d'ornement,  ce ravageur polyphage n'a cessé de gagner du terrain, en particulier  dans  les zones les plus cultivées comme la plaine orientale de l'île.

Sur le territoire français, l'INRA d'Antibes a organisé la lutte biologique depuis 1996, grâce à l'introduction en Italie du Nord d'un auxiliaire hyménoptère correspondant, Neodryinus typhlocybae.

Celui-ci  est à la fois un parasitoïde (l'insecte parasite le ravageur, se développe au détriment de celui-ci et entraîne sa mort) et un prédateur de la cicadelle. Pierre Nicolas a mené l'enquête en Corse sur la guerre entre la cicadelle blanche et son "terminator" biologique.Sur le front des batailles phytosanitaires, Pierre Nicolas a également enquêté sur l'inquiétant cynips du châtaignier et sur le terrible  rhynchophorus ferrugineus, le charançon rouge des palmiers

En savoir plus sur la question avec les articles en ligne du FREDON Corse.

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus