• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La messagère de la Vierge mise en examen en Corse

La directrice de l'association Ave Maria de l'enfant Jésus a été placée en détention provisoire à Borgo

Par Jean CROZIER

video title

Aprés l'opération de gendarmerie en Haute Corse qui a permis d'entendre 16 membres de l'association Ave Maria, Agnés Malet- Mignoni, sa directrice, a été mise en examen pour abus de confiance. Elle a été placée en détention provisoire.

Agnès Malet-Mignoni, âgée de 48 ans, était déjà en garde à vue à la suite d'une vaste opération initiée dès mardi matin, sur le coup de 6 heures. Le dispositif avait permis d'interpeller la personne ciblée à son domicile de Santa-Lucia-di-Moriani, un appartement qui, en fait, tient lieu de QG de L'Ave Maria de l'enfant Jésus.

En juillet 2009, déjà, une enquête préliminaire avait été ouverte pour « abus de faiblesse sur une personne vulnérable ». Elle ciblait l'association établie en Casinca, en particulier celle qui se faisait appeler « la messagère ». Le parquet de Bastia avait alors mis en lumière une personnalité influente auprès d'autres adeptes, une personne prétendant avoir été témoin de l'apparition de la Vierge.

En octobre dernier, la journaliste Emilie Arraudeau avait rencontré la directrice et les membres de cette association et réalisé une enquête sur les dérives sectaires en Corse. A revoir.

Sur le même sujet

Rallye Mare è Machja 2018 : Paul-Antoine Santoni en maître

Les + Lus