Mise en vente du golf de Sperone

Le golf de Sperone, réputé comme l'un des plus beaux golfs du monde, a été mis en vente par son propriétaire.

Par Grégoire Bézie (avec AFP)

video title

video title

Le renommé golf de Sperone à vendre

80 hectares de terrains surplombant la mer à Bonifacio, un restaurant et un club house, un golf rendu célèvre par son trou n°16, les pieds dans l'eau, le Golfe de Sperone serait à vendre. Prix: 20 millions d'euros. Georges Dewez, fils du promoteur Jacques Dewez souhaite céder ses parts.

Sperone est un domaine de 130 hectares comprenant deux ensembles résidentiels nichés les pieds dans l'eau du détroit de Bonifacio, face à la Sardaigne.

Le principal actionnaire du complexe, l'homme d'affaires français Georges Dewez, a mis en vente au prix de 20 millions d'euros, le parcours de golf, le club-house et le restaurant, soit 80 hectares.

Le parcours de golf, qui attire chaque année plus de 20.000 joueurs du monde entier, selon son site internet, fut inauguré en 1991. Qualifié par les spécialistes de techniquement complexe, ce 18 trous vallonné de 6.106 m parcourt les falaises calcaires proches de Bonifacio surplombant des criques aux plages de sable blanc.

Le père de Georges Dewez, Jacques Dewez, un ancien pilote de ligne reconverti dans l'immobilier, avait acquis le domaine de Sperone, dans les années 1960, pour 1 franc le m2, avant de l'aménager, au grand dam des défenseurs de l'environnement et des nationalistes corses. La centaine de copropriétaires des luxueuses villas de pierre et de bois de Sperone ont exprimé le souhait de se porter acquéreurs du golf, mais jugeraient son prix trop élevé, a-t-on indiqué de source proche du dossier. Le maire socialiste de Bonifacio, Jean-Charles Orsucci, a déclaré que la municipalité serait vigilante sur la transaction, soulignant que "Sperone joue un rôle économique important" pour la commune. Il espère que les copropriétaires et Georges Dewez parviendront à un accord car, a-t-il ajouté, "nous ne souhaitons pas que Sperone tombe dans les mains de groupes étrangers qu'il serait difficile d'identifier".

Georges Dewez, qui réside en Angleterre, semble décider à rompre avec ses affaires insulaires. En 2008, il s’était séparé de 500 hectares de terrains à Balistra, vendus à un milliardaire russe, Vitaly Malkin, déjà propriétaire d'un hôtel 5 étoiles à Porto-Vecchio, mais qui a depuis fait mauvaise fortune, les terrains s'étant révélés inconstructibles.  

L'extrême sud de la Corse, l'une des plus belles régions de l'île, est le théâtre d'une spéculation foncière et immobilière effrénée attirant depuis quelques années la convoitise d'investisseurs étrangers, notamment russes. Devenu depuis les années 1980 un rendez-vous incontournable, sous haute protection, du petit monde des milliardaires et des "people", notamment le publicitaire Jacques Séguéla, la journaliste Christine Ockrent et l'ex ministre Bernard Kouchner, le golf de Sperone fit l'objet, en 1996, d'une tentative de racket de certains nationalistes, aux rebondissements spectaculaires.

Sur le même sujet

Les + Lus