• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Pas de match de foot le 5 mai 2012

Pas un seul match de football pro et amateur le jour du 20ème anniversaire de la catastrophe de Furiani

Par Jean CROZIER

video title

video title

Furiani: la mémoire du 5 mai

Polèmique après les propos de Pierre Cangioni sur la date du 5 Mai, jour de la catastrophe de Furiani. Les victimes multiplient les actions pour qu'aucun match ne se jouent ce jour-là. Pierre Cangioni proposent que des rencontres aient lieu sur le continent avec une minute de silence.

Après plusieurs mois de combat, le collectif des victimes du 5 mai vient de remporter une première victoire

L'annonce a été faite conjointement par la fédération française de football et la Ligue: Il n'y aura pas de compétition de fottball professionnel et amateur le 5 mai 2012, jour du 20ème anniversaire de la catastrophe de Furiani.

La décision conjointe de la Fédération française de football et de la Ligue professionnelle a été officialisée en fin de matinée.
C'est une victoire pour le Collectif du 5 mai qui depuis plusieurs mois demande en mémoire des victimes le banissement de tous matchs ce jour-là.
Une pétition en ce sens avait recueilli près de 40 000 signatures.

Le communiqué de la FFF et de la LFP ne concerne que le 5 mai 2012, date du vingtième anniversaire de la catastrophe, qui avait fait 18 morts et quelque 2300 blessés. Il ne précise pas à quelle date les matches de la 36e journée de L1 programmés ce samedi-là seront disputés. L'hypothèse la plus probable est un report au lundi 7 mai.

En décembre dernier, le président de la Ligue corse de football, Marc Riolacci, avait officiellement demandé devant l'Assemblée générale de la Fédération que plus aucun match de football professionnel ne soit joué le 5 mai. Jeudi, lors de ses voeux à la presse, le ministre des Sports, David Douillet, a annoncé qu'il se prononcerait mardi prochain sur cette question, à l'issue d'un rendez-vous avec Noël Le Graët.

Le 5 mai 1992, 18 personnes avaient trouvé la mort lors de l'effondrement d'une tribune au stade de Furiani, à Bastia, avant le coup d'envoi de la demi-finale de Coupe de France Bastia-Marseille.

(Source: Agences et RBFM)

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus