• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Passions d'épaves

Le musée de Bastia expose jusqu'au 15 juin les clichés sous-marins du photographe éclairé, Stéphan Le Gallais.

Par Grégoire Bézie

video title

Passions d'épaves au musée de Bastia

Le musée de Bastia présente jusqu'au 15 juin des photos sous-marines du photographe éclairé, Stéphan Le Gallais. Ce passionné d'histoire et de plongée, emmène le public à la découverte des nombreuses épaves qui jalonnent la côte Corse, tombées ou coulées lors de la 2de guerre mondiale.

Au total ce sont trente-cinq tirages que ce passionné d'histoire et de plongée présentent au musée de Bastia, dans cette exposition intitulée "Passions d'épaves, patrimoines sous-marin de la Seconde Guerre mondiale en Corse".

Le public part ainsi à la découverte de ces épaves tombées ou coulées au large de la Corse, au cours d’épiques combats.

Le 9 septembre 1943, la Corse devient le premier département français libre. Sa position stratégique, au coeur de la Méditerranée, fait qu'avec la construction de dix-sept bases aériennes, notamment par les Américains, la Corse a été affublée du surnom d'USS Corsica, l'île porte-avions, dont les traces sont désormais au fond des eaux.

Les clichés ont été pour la plupart réalisés lors de plongées effectuées au large de la plaine orientale, entre 2011 et 2012, notamment dans des zones réputées difficiles d'accès en raison de la profondeur importante à laquelle se situent certaines épaves. Des plongées à moins 60 mètres, qui non seulement impliquent une maîtrise parfaite des paramètres d'immersion, mais imposent un travail photographique millimétré.

Stéphan Le Gallais est membre de Corsica Photosub, un groupe d'amis qui se passionnent pour le recensement des épaves le long du littoral corse. A chacune de leurs plongées, ils effectuent ainsi des reportages photographies ou vidéos destinés à reconstituer les dernières heures de leurs découvertes.

Sur le même sujet

Corse : une directive européenne menace les pompiers volontaires

Les + Lus