• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Un collectif de surveillance à Oletta

Les habitants ont décidé de monter un collectif pour tenter d'endiguer la vague d'incendies criminels.

Par Grégoire Bézie

video title

video title

La région d'Oletta sous la pression incendiaire

La microrégion du Nebbiu est toujours sous la coupe d'un ou plusieurs incendiaires. Samedi, il y a eu trois mises à feu et 8 hectares ont été détruits. Depuis le début juillet, la région a connu pas moins de vingt-quatre mises à feu.

Après la série de mises à feu sur la commune d'Oletta, une réunion publique a été organisée lundi soir à l'initiative du maire. Jean-Pierre Leccia a souhaité mettre fin aux rumeurs et a proposé la mise en place d'un collectif de surveillance des habitants.

Son but arrêter le ou les incendiaires qui vise le territoire de la microrégion du Nebbiu.

Depuis le début du mois de juillet, pas moins de vingt-quatre mises à feu ont été enregistrées dans la microrégion.Samedi encore, les habitants de Poggiu d’Oletta ont évité la catastrophe de peu. Trois nouvelles mises à feu ont parcouru huit hectares de maquis. Le feu a été stoppé aux portes des premières habitations du village et une maison de retraite a été un temps menacée.

Un dispositif de surveillance et d’enquête exceptionnel a été mis en place. En raison du caractère criminel de ces incendies, le préfet de Haute-Corse a annoncé le renfort du 2ème Régiment Etranger de Parachutistes (REP) et l'envoi d'un avion de surveillance équipé d'un dispositif de vision nocturne. Il regroupe une quarantaine de pompiers, assistés de militaires, qui ont en charge de surveiller la zone, et d’une quarantaine de gendarmes dont le travail d’enquête se poursuit. Mais pour l’heure, les motivations et le "schéma incendiaire" du ou des pyromanes échappent aux autorités.

A lire aussi

Sur le même sujet

L’artiste de Pop Art Ramzy Adek fait escale à Porto-Vecchio

Les + Lus