Violence, un mal corse

Ce soir à 20h30 sur France 3 Corse ViaStella, Inchiesta revient sur cette violence qui grangrène la société corse.

Par Grégoire Bézie et J. Crozier

video title

video title

Une mafia existe-t-elle en Corse ?

Info ou intox: le magazine Inchiesta présenté par Sébastien Tieri présente enquête et débats avec trois invités spécialistes de l'économie criminelle et du crime organisé. Emission diffusée le 28 mars 2012

Nouvel saison pour Inchiesta, le magazine d'enquête de la rédaction. Un reportage sur le terrain et un débat pour éclairer un sujet précis de l’actualité insulaire ; c’est ce que vous pro­pose un mercredi par mois à 20h30 la rédaction de France 3 Corse ViaStella. Au programme de l'année des thèmes de société, de justice et d'économie.

Présenté par Sébastien Tieri, Inchiesta, un mercredi par mois à 20h30, rediffusé le jeudi à 17h, et le samedi à 10h30 et 23h50.

Inchiesta du 24/10/12 - "Violence, un mal corse"

L’assassinat d’Antoine Sollacaro est le 15ème de l’année en Corse. Ce drame a suscité d’importantes réactions dans le monde judiciaire, mais aussi politique dans l’île et sur le continent et ce jusqu’au plus haut niveau de l’Etat. Comment enrayer cette situation ? Les solutions proposées par le gouvernement sont-elles adaptées ? La Corse a-t-elle franchi un pas de plus vers la dérive mafieuse ? Toutes ces questions seront abordées dans INCHIESTA sur la violence en Corse, une émission co-présentée par Sébastien Tieri et Antoine Albertini.

Invités :

- Jean-Sébastien de Casalta, avocat au barreau de Bastia

- Jacques Follorou, journaliste auteur "Les parrains corses"

- Fabrice Rizzoli, chercheur, auteur "Petit dictionnaire énervé de la mafia". En mai 2012, Fabrice Rizzoli avait été l'invité du magazine Cuntrastu consacré aux mafias et à la lutte contre le crime organisé.

Un magazine de la rédaction, ce soir à 20h30 sur France 3 Corse ViaStella

Inchiesta du 26/09/12 - Quel modèle de développement touristique pour la Corse ? : Pour éclairer ce débat, voyage chez nos voisins Sardes. Avec un territoire trois fois plus vaste que la Corse, la Sardaigne est la deuxième ile de la Méditerranée après la Sicile et offre bien des trésors : plages splendides, petites iles sauvages, marinas de rêve,… Ses visiteurs ne s'y sont pas trompés ; ils sont près de dix millions à choisir cette destination pour leurs vacances chaque année. Comment le gouvernement sarde et les sociaux-professionnels de l'île gèrent-ils cet afflux massif ? Un reportage de Pierre Nicolas et Patrick Vella, suivi d'un débat sur le tourisme en Corse avec Didier Leonetti, directeur général de l'Agence du Tourisme de la Corse, César Filippi, Vice-président de l'Association Le Cercle des Grandes Maisons Corse et Jean-Charles Orsucci, maire de Bonifacio et Vice-président de l'Assemblée de Corse.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus