• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Intempéries : des travaux de curage et des enrochements pour désencombrer le Golo à l'étude

Le Golo ne suit plus totalement le cours de son lit. / © France 3 Corse
Le Golo ne suit plus totalement le cours de son lit. / © France 3 Corse

Suite aux intempéries de fin septembre qui ont entraîné plusieurs inondations, l'encombrement du Golo est pointé du doigt. Le maire de Ponteleccia a remis au Préfet de Haute-Corse, deux études concernant de possibles travaux de curage et des enrochements du fleuve.

Par France 3 Corse

Les crues engendrées par les fortes intempéries de fin septembre posent la problématique de l'encombrement du Golo. Le fleuve ne suit plus totalement le cours de son lit. Plusieurs végétaux détournent l'écoulement des eaux vers les berges.

Les habitants sinistrés ainsi que les élus pointent du doigt ce problème ainsi que le barrage de Calacuccia. Depuis la construction de cette structure, le débit du Golo aurait diminué, favorisant la prolifération d'arbres et de végétaux. 

Des travaux de curage et des enrochements

Le maire de Pontel-Leccia a remis deux études au Préfet de Haute-Corse, venu constater les dégâts sur la commune. Selon ces dossiers, des curages et des enrochements sont possibles sur certaines parties du fleuve. Dans l'idéal, il faudrait faire sortir 600 000 m3 de sables et de pierres pour canaliser le Golo.

Alain Thirion, le Préfet de Haute Corse s'est montré attentif à ces projets mais ne promet rien : "je n'ai pas pris d'engagement financier. Il faut savoir si un certain nombre de travaux ne doivent pas être réalisés au niveau du Golo parce qu'on a vu la violence que cette rivière pouvait avoir lors des récentes intempéries. J'ai pris l'engagement de très vite réaliser une réunion pour voir ce qu'il en est et ainsi améliorer la situation".

Golo


Une réunion pour la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle

Une commission nationale devrait se réunir à Paris le 20 octobre pour examiner les procédures de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle et de calamité agricole suite aux intémpéries qui ont touché la Corse. Un arrêté ministériel sera publié dans les jours suivants.

Sur le même sujet

Travo : inauguration de la 12e fosse aux déchets de sanglier de Haute-Corse

Les + Lus