• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Journée internationale de la femme: le bilan de l'INSEE en Corse

© Photo Philippe Huguen / AFP
© Photo Philippe Huguen / AFP

L'INSEE vient de publier une étude intitulée "Portraits de femmes en Corse".  On y apprend que les femmes de l'île sont moins actives qu'au niveau national. Pour autant la différence de salaires, bien réelle, avec les hommes, est moins importante que sur le continent.

Par France 3 Corse ViaStella

A l'occasion de la Journée internationale de la femme, trois contrats d'avenir ont été signés à Ajaccio avec des jeunes femmes. Une façon de placer cette journée sous le signe d'un accès facilité à l'emploi. 

Marie-Ange Arnaud-Susini, la chargée de mission départementale aux droits des femmes et à l'égalité de la Corse, semble optimiste. "On part de loin, il y a quelques années, elles restaient au foyer" précise-t-elle....

D'autres, comme la syndicaliste de la CFDT Cathy Barbegelata, ont le sentiment que depuis le début de la crise, la combativité des femmes va s'étiolant. "Elles sont souvent seules, avec des enfants à charge", rappelle-t-elle. "Depuis 5 ans, je remarque qu'elles préfèrent se taire et subir de mauvaises conditions de travail". 

Reportage Florence Antomarchi, Stéphane Agostini :
Les femmes et le travail en Corse
Intervenantes : Marie-Ange Arnaud-Susini, Chargée de mission départementale aux droits des femmes et à l'égalité de la Corse; Cathy Barbegelata, CFDT Corsica secrétaire régional branche Services.

En Corse, plusieurs indicateurs ont progressé, notamment l'accès à l'emploi et des revenus salariaux moins inégaux que sur le continent. Mais le taux d'activité des femmes corses reste un des plus bas de France. 

D'après le recensement de 2010, il y aurait 158.000 femmes en Corse. Des femmes moins actives que sur le continent : 62% contre 68% au niveau national. 

Elles sont plus touchées par le chômage. D'après les chiffres de décembre 2013, en Corse 54,3% des demandeurs d'emploi toutes catégories confondues étaient des femmes. C'est plus que sur le continent (50,1%). 

Des emplois dans le tertiaire essentiellement 


Sur l'île, 9 femmes sur 10 travaillent dans le tertiaire. En grande majorité dans l'administration et dans la santé. Peu sont cadres. Beaucoup ont des emplois dans le commerce, des secteurs où les CDD et les horaires allégés sont fréquents. Pourtant, d'après l'étude de l'INSEE, il y a moins de temps partiels en Corse (22%) qu'au niveau national (29%). Et ceux-ci seraient plutôt choisis que subis. 

Les métiers féminins en Corse sont sensiblement les mêmes que sur le continent. Arrive en tête la profession d'adjoint administratif de la fonction publique, suivies de celle de secrétaire, d'aide à domicile, et d'aide ménagère. 

Viennent ensuite les métiers de la santé (aide soignante, infirmière), puis l'enseignement. Enfin les métiers de secrétaire, d'infirmière comptable et financière, caissière de magasins, aide maternelle et les garde d'enfants. 

Des inégalités salariales moins importantes 


En Corse comme sur le continent, les femmes salariées demeurent moins bien rémunérées que leurs homologues masculins. Mais cet écart est moins important sur l'île : 18 % en moins contre 24 % au niveau national.

Avec un revenu salarial annuel moyen de 16.600 euros en 2010, les femmes insulaires sont au même niveau que les femmes de province.


   >>> Lire l'étude de l'INSEE "Portraits de Femmes en Corse" de mars 2014



 

Sur le même sujet

Fête de la musique : à Bastia, trois studios de répétitions mis à disposition de groupes amateurs

Les + Lus