• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La Méditerranée, une mer malade de sa pollution

Plastiques et nano-plastiques récupérés en Méditerrannée, la mer la plus polluée au monde / © France 3 Corse ViaStella
Plastiques et nano-plastiques récupérés en Méditerrannée, la mer la plus polluée au monde / © France 3 Corse ViaStella

C'est en mer Méditerranée que les concentrations de plastiques sont les plus élevées au monde. Il y en précisément 250 milliards de micro-plastiques qui flottent au gré des courants. Un constat édifiant qui s'explique par le fait que cette mer est petite, quasiment fermée et très touristique.

Par Pierre-Olivier Casabianca

Ces plastiques sont très dangereux pour les animaux qui les ingèrent en les confondant avec du plancton et qu'ils accumulent dans la chaîne alimentaire. Une pollution plastique qui provient à 90% des terres, et principalement des grandes agglomérations. 



Autre danger pour cette mer qui ne ne représente que 1% de la surface des océans : celle du trafic maritime. Pas moins de 30% des navires dans le monde naviguent en Méditerranée. Certains de ces bateaux dégazent près de 200.000 tonnes d'’hydrocarbures chaque années au larges des côtes. 

L'une des ces voies maritimes est le canal de Corse. Il débute au Cap Corse et s'étend jusqu'au sud de la côte est de l'île. Cette route est beaucoup moins médiatisée que les Bouches de Bonifacio, pourtant son niveau de fréquentation la place en haut de l'échelle des risques en matière de pollution. Pas moins de 20.000 navires empruntent cette trajectoire chaque année. Au total, c'est 25 millions de tonnes de matières dangereuses qui transitent dans ce canal.

Pas moins de 20.000 navires empruntent le Canal de Corse chaque année
Interviews : Arnaud, Yann Bizien, Porte parole de la préfecture maritime de Méditerranée; Ségolène Royal, Ministre de l'environnement; Pierre Gjonga, Président de l'office de l'environnement de la Corse
Reportage : S.Graziani; G.Leonetti; J.Antomarchi


Les Bouches de Bonifacio
Les bouches de Bonifacio
Interviews : Alain Tafani, Président des stations de pilotage de Corse du Sud; Jean-Charles Soletti, Maître principal au Sémaphore de Pertusato; Maddy Cancelmi, Directrice de la réserve naturelle des Bouches de Bonifacio
Reportage : S.Graziani; G.Leonetti; J.Antomarchi


Que deviennent les déchets plastiques ? Une partie est recyclée mais une grande part se retrouve dans l'environnement. Entre 70 et 80 % des déchets en mer sont des plastiques.
Que deviennent les déchets plastiques ?
Interview : François Galgani, Chercheur à l'IFREMER Bastia
Reportage : S.Graziani; T.Urtizverea; J.Antomarchi


La démarche "Ports Propres"
Dans les ports corses, la prise en compte de certains déchets n'est pas effective partout. Même si l'ensemble des ports insulaires ont adhéré à la démarche "Ports propres", il reste encore de nombreux efforts à faire.

Les ports de Corse ne sont pas toujours des "Ports Propres"
Interviews : Jean-Bernard Galaud, Plaisancier; David Donini, Directeur du port de Saint Florent
Reportage : S.Graziani; G.Leonetti; J.Antomarchi

Pour en savois plus :

Quatre questions pas si bêtes sur le "septième continent" de plastique (France TV Info, juin 2014)
Le 7e continent de plastique : ces tourbillons de déchets dans les océans (Le Monde, mai 2012)
Tara révèle une pollution plastique inquiétante en Méditerranée (20 minutes.fr, novembre 2014)
Site Internet de Expédition 7ème continent

A lire aussi

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus