• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le « Catenacciu » : traditions et sens moderne de la procession du Vendredi saint

Procession du Vendredi saint, le Catenacciu à Sartène (Corse-du-Sud). / © MAXPPP/NICE-MATIN/A.Pistoresi
Procession du Vendredi saint, le Catenacciu à Sartène (Corse-du-Sud). / © MAXPPP/NICE-MATIN/A.Pistoresi

Les processions du Vendredi saint qui représentent le chemin de croix de Jésus-Christ sont une tradition ancrée sur l’île de Beauté. Mais quel est le sens de ces célébrations? Davia Benedetti, une anthropologue à l’Université de Corte, nous l’explique sur le plateau de Corsica Sera.

Par Amira Bouziri

Le "Catenacciu" (de catena, chaîne en latin) est une tradition corse principalement Sartenaise qui se déroule lors de la procession du Vendredi saint. Le "Catenacciu" effectue un chemin de croix à travers le village, et symbolise la montée du Christ au calvaire.

Un chemin chorégraphié


Nul ne doit savoir qui se dissimule sous la cagoule du porte-croix. Seul le curé de la paroisse connaît son identité. Le pénitent est vêtu d'une aube écarlate et d'une cagoule rouge. Outre la croix de bois de 25 kg, il porte des chaînes de 15 kilos attachées aux chevilles. Sur un parcours de 1,8 km, le "Catenacciu" doit tomber trois fois sur son chemin, à l'image du Christ, avant d'être symboliquement crucifié.

"Les préparatifs du Catenacciu" : Un reportage de Marie Cristiani et Marion Fiamma
Reportage préparatifs Catenacciu

D'autres processions sont organisées dans plusieurs villes de l'île, notamment dans le village de Sartène (Corse-du-Sud), qui rassemblent plusieurs milliers de personnes chaque année, à travers les ruelles de la cité médiévale, psalmodiant "Perdono, mio Dio", un chant de demande de pardon divin.

Début de la saison touristique


Indépendamment du sens religieux indéniable de cet événement à Sartène, Davia Benedetti, anthropologue à l'Université de Corte, affirme qu'il y a aujourd'hui un aspect à la fois culturel et commercial. La Semaine sainte tombe en même temps que le début de la saison touristique, ses événements traditionnels religieux marquent donc l'ouverture de celle-ci.

En plus des Sartenais, fervents chrétiens ou pas, les touristes et les Corses d'ailleurs, viennent ce jour-là en particulier pour regarder la procession. Certains assistent à un spectacle traditionnel, "un divertissement de rue", quand d'autres viennent simplement chercher de la convivialité, ou pour les plus croyants, vivre une quête sprirituelle.

Interview de Davia Benedetti, anthopologue, sur le plateau de Corsica Sera le 24 mars 2016.
Interview plateau Catenacciu

France 3 Corse ViaStella suivra la procession de Bonifacio vendredi 25 mars au soir, à voir dans Corsica Sera.

A lire aussi

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus