Les escales régionales de Corse durement touchées par le plan social d'Air France

ILLUSTRATION - Les escales régionales de Corse seront durement touchées par le plan social d'Air France / © FTVIASTELLA
ILLUSTRATION - Les escales régionales de Corse seront durement touchées par le plan social d'Air France / © FTVIASTELLA

La direction d'Air France a officialisé vendredi le lancement de plans de départs volontaires concernant 1.405 postes au sol et 200 en cabine d'ici 2017. Les escales régionales de Corse seront parmi les plus impactées.

Par France 3 Corse ViaStella avec AFP

Pour les stewards et hôtesses, la direction mise sur le départ de 200 équivalents temps plein d'ici au 31 décembre, selon le syndicat catégoriel SNPNC.

Pour les personnels au sol, les plus touchés par les précédentes réductions d'effectifs, ce sont 1.127 postes qui seront supprimés dans les fonctions opérationnelles et 278 dans les fonctions support, ont indiqué des élus du comité central d'entreprise.

L'aéroport d'Orly et les escales régionales, notamment à Marseille et en Corse, seront les sites les plus affectés par ces mesures avec 448 postes supprimés en tout, devant le "hub" de Roissy-Charles-de-Gaulle avec 342 départs escomptés.

Enfin, la direction vise 312 départs au "pilotage économique" (le siège et le commercial), ainsi que 98 dans la branche cargo, 80 à l'exploitation aérienne, 74 à l'industriel et 51 à l'informatique, selon les syndicats.

Suppression de postes à Air France en Corse
Valérie Caux, CGT Air France; Jean Biancucci, président du groupe "Femu a Corsica", président de la Commission des Finances à l'Assemblée de Corse. REPORTAGE: Sylvie Wolinsky, Thierry Guespin

Le plan de départ volontaire (PDV) "sera court" car "ouvert du 22 août (2016) au 31 janvier 2017", a précisé le secrétaire général du CCE, Didier Fauverte (CGT).

Des négociations auront lieu du 8 au 29 mars pour sa mise en oeuvre, selon des sources concordantes. Les syndicats œuvreront pour que le plan soit ouvert jusqu'en mars ou avril 2017.

Début décembre, Air France estimait ses sureffectifs à 1.823 postes au sol, 890 hôtesses et stewards et 280 pilotes, d'ici avril 2017.

Bénéficiant d'une conjoncture plus favorable, la compagnie avait partiellement renoncé le 15 janvier à son plan de réduction d'activité et présenté un nouveau projet prévoyant une hausse de la flotte de 2017 à 2020, toujours soumise à des accords de compétitivité avec les personnels navigants. Les pilotes ne sont plus touchés par les départs.

Sur le même sujet

Les + Lus