Ligue 1 : le GFC Ajaccio battu à Saint-Etienne sur le score de 2-0

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Corse avec AFP

Le GFC Ajaccio s'est incliné 2-0 face à Saint-Etienne lors de la 10e journée de Ligue 1. L'équipe corse est toujours dernière du championnat, avec aucune victoire.

Saint-Etienne est remonté à la 4e place de la Ligue 1 après sa victoire sans relief (2-0) ce samedi au stade Geoffroy-Guichard aux dépens du Gazelec Ajaccio au terme d'un match d'une rare faiblesse. Les Verts, malgré un jeu offensif limité, se sont enfin remis dans le sens de la marche après une série de trois défaites consécutives. Il avaient en effet aligné, avant ce match, deux défaites en championnat contre Nice (4-1) et à Caen (1-0), et une autre à Rome face à la Lazio (3-2) en Europa league, compétition qu'ils retrouveront jeudi en déplacement en Ukraine, à Dniepropetrovsk. 

Pour sa part, l'équipe corse est toujours dernière du classement (3 points) et à la recherche de sa première victoire en L1. Les Stéphanois ont pris l'avantage en première période avec un but de l'avant-centre slovène Robert Beric qui a eu le mérite de se trouver au bon endroit au bon moment pour dévier presque involontairement, du torse, le bras collé au corps, un corner joué de la droite par Valentin Eysseric (20').

Ce dernier, pourtant très décevant dans le jeu, a encore été impliqué sur le second but de l'ASSE en servant d'appui à Kevin Monnet-Paquet qui portait le score à 2-0, inscrivant pour le coup seulement son quatrième but (dont trois en L1) avec les Verts depuis son arrivée à l'été 2014, son premier cette saison. Pour le reste, l'ASSE s'est montrée incapable de produire du jeu de manière constante et d'être percutante. Seul Romain Hamouma en première période a été en mesure de déclencher un tir, passant au dessus (37').

En seconde période, au cours de laquelle les Foréziens ont été un peu plus dynamiques, une tentative de Kevin Monnet-Paquet était facilement arrêtée par Clément Maury (51') alors qu'un lob d'Eysseric passait au dessus (52'). Maury détournait encore un tir de Beric (75') et un autre de Nolan Roux (83'). De son côté, le Gazelec est resté totalement inoffensif (4 tirs, aucun cadré) hormis sur un coup franc de Damjan Djokovic passant de peu à côté (65').

Les déclarations d'après match :


Christophe Galtier (entraîneur de Saint-Etienne) : "Nous débutons notre série de six matches par une victoire et c'est bien. C'est de bon augure. Après une coupure internationale, il peut y avoir des surprises et ce n'est pas facile d'obtenir de bons résultats.  C'est une bonne opération au classement. C'est bien pour les têtes et les joueurs sont récompensés des efforts. Nous avons marqué sur coup de pied arrêté, c'était l'une des clés. Je pense que la victoire est méritée. Nos attaquants ont marqué, c'est bien même si nous aurions peut-être pu prendre plus de positions de tir".

Thierry Laurey (entraîneur du Gazelec Ajaccio): "Le résultat est logique. Cela veut dire ce que cela veut dire. C'est le résultat de ce que l'on produit et si vous ne produisez pas grand chose... Sans remettre en cause l'investissement et la bonne volonté de mes joueurs, il faut reconnaître que nous avons des limites et que ce soir Saint-Etienne était un cran au dessus. Les Stéphanois vont plus vite, ils sont plus précis que nous et ils provoquent des choses. Depuis le début de saison, nos matches se résument souvent à un but encaissé dans les vingt premières minutes, une équipe qui mène et qui gère et nous qui courons après et ce soir nous avons couru un peu en retard".
La feuille de match :
A Saint-Etienne (Stade Geoffroy-Guichard): 28 041 spectateurs

Arbitre: S. Jochem

Buts: Saint-Etienne: Beric (20), Monnet-Paquet (70)

Les équipes: Saint-Etienne: S. Ruffier - Clerc, Bayal Sall, L. Perrin (cap), Assou Ekotto - Hamouma (Roux 67), Lemoine (Diomande 83), Eysseric, Pajot, Monnet-Paquet - Beric (Polomat 88)
Entraîneur: Christophe Galtier

Gazélec-Ajaccio: Maury - A. Touré, Mangane, Bréchet (cap), Martinez - Mayi, Le Moigne, Larbi (Pujol 77), Djokovic, Zoua (Sylla 57) - Boutaib (Tshibumbu 84)
Entraîneur: Thierry Laurey