La Ligue contre le cancer veut réduire les déplacements vers le continent pour les soins des enfants

© MAXPPP
© MAXPPP

En Corse, les enfants atteints de cancer ont une difficulté supplémentaire à affronter : les déplacements incessants vers le continent pour bénéficier des soins. La Ligue contre le cancer souhaite multiplier la présence de spécialistes en Corse.

Par Anouk Passelac

Jérémie Galimberti a aujourd’hui 25 ans. Alors qu’il était en Terminale, il a été frappé par un cancer. Il se souvient de ses allers-retours incessants à Marseille pour se faire soigner : « On passe la plupart du temps dans les transports, dans l’avion. C’est un budget que certaines familles ne peuvent pas se permettre. »

En Corse, il n’existe pas de structure permettant de soigner les cancers des enfants. Ceux-ci doivent se rendre sur le continent, notamment à l’hôpital de La Timone à Marseille. Et les allers-retours incessants par avions sont une difficulté supplémentaire pour les jeunes patients.

La Ligue contre le cancer, en partenariat avec des médecins de Marseille, lance donc un nouveau projet : mettre en place un système de consultation sur l’île. « Ca va réduire le nombre de déplacements. On va quand même faire les bilans spécifiques sur le continent car il n’y a pas toutes les techniques d’exploration à Ajaccio. Mais le rendu de ces résultats et l’examen clinique se fera sur Ajaccio », détaille Xavier Muracciole, oncologue radiothérapeute à La Timone.

Le projet devrait voir le jour d’ici la fin de l’année.

La Ligue contre le cancer veut réduire les déplacements vers le continent pour les soins des enfants
Intervenants: Stéphanie Venturi / Jérémie Galimberti / Xavier Muracciole, oncologue radiothérapeute à La Timone. Reportage: Marianne Romani, Jacques Paul-Stefani.

 

Sur le même sujet

Corse - Appel à la mobilisation pour la journée mondiale du don de sang

Les + Lus