• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La manifestation du 3 février à Ajaccio s'organise

Ghjuventù independentista, ghjuventù paolina et Cunsulta di a ghjuventù corsa… réunies à la même table de presse pour la manifestation du 3 février à Ajaccio / © FTVIASTELLA
Ghjuventù independentista, ghjuventù paolina et Cunsulta di a ghjuventù corsa… réunies à la même table de presse pour la manifestation du 3 février à Ajaccio / © FTVIASTELLA

"Demucrazia et rispettu pa u populu Corsu"... C'est le mot d'ordre de la manifestation prévue samedi après-midi à Ajaccio. Un rassemblement lancé par les présidents du conseil exécutif et de l'assemblée de Corse avant la visite du président de la République le 6 février.

Par France 3 Corse ViaStella

Ghjuventù independentista, ghjuventù paolina et Cunsulta di a ghjuventù corsa… réunies à la même table de presse. L'image est peu commune.

Mais depuis que les présidents de l'exécutif et de l'assemblée de Corse ont appelé à la manifestation de ce week-end, les trois syndicats estudiantins travaillent main dans la main. Objectif : fédérer l'ensemble des étudiants. Le conseil d'administration les a suivis en appelant "la communauté universitaire" à manifester.

Derrière le mot d'ordre : « Demucrazia è rispettu pè u populu corsu », c'est l'ensemble du monde nationaliste - syndicaliste, politique ou associatif - qui se retrouve. Mais ils comptent mobiliser au-delà.


Des militants de la CFDT et de la CFTC ont participé à des réunions de préparation, mais pour l'instant, les organisations ne se sont pas ralliées au mouvement.

Du côté des artistes et du monde culturel, on s'organise aussi en collectif pour lancer un appel "à cet état de prendre conscience que l'heure est venue d'ouvrir un dialogue véritablement démocratique et dans un respect mutuel."

Le dialogue s'instaurera-t-il avec Emmanuel Macron ? Pour l'instant, selon nos informations, le président de la République n'aurait pas prévu de passer par l'assemblée de Corse lors de sa visite des 6 et 7 février prochains.



Sur le même sujet

Énergie : Stepsol, la startup corse qui veut rendre autonome des zones reculées grâce au solaire 

Les + Lus