Médicaments anticancéreux : une hausse des prix qui inquiète

Médecins et patients sont inquiets face à l'augmentation des prix des médicaments anti-cancer : en 4 ans, certains ont augmenté de 20 à 30%. Ces maladies sont prises en charges en totalité par la sécurité sociale mais ces hausses des tarifs des traitements met en danger le système. Reportage.

Patients et médecins s'inquiètent face à la hausse des prix anti cancer
Patients et médecins s'inquiètent face à la hausse des prix anti cancer © MAXPPP
En 4 ans, les prix de certains médicaments pour lutter contre le cancer ont bondi de 20 à 30 %.Même si cette pathologie est prise en charge à 100 % par  la sécu. Les malades du cancer et les médecins montent au créneau pour dénoncer cette flambée des tarifs. Une hausse de ces traitements met en danger le système de la sécurité sociale. Concernant le cancer, certains médicaments qui traitent les nausées ou les dermatoses ne sont déjà plus remboursés par notre "sécu".

Le reportage de Solange Graziani et Camille Lemeur :

durée de la vidéo: 02 min 05
Inquiétude suite à l'augmentation du prix des médicaments anticancéreux

Mobilisations contre des prix "exhorbitants"

Récemment, la Ligue contre le cancer est monté au céneau avec une pétition intitulée "Pour la fin des prix exorbitants des médicaments contre le cancer !", faisant valoir que "les médicaments innovants ne sont pas des biens de consommation comme les autres, ils relèvent d’une nécessité". Selon la Ligue, 15% seulement du prix d'un médicament serait lié au médicament lui-même. Le reste ? Du marketing, dénonce l'association. 

Dans un appel lancé début mars, 110 professionnels du monde de la médecine ont également alerté le gouvernement sur les prix exorbitants des traitements contre le cancer via une tribune signée dans le Figaro. "De façon paradoxale, les prix des nouveaux produits explosent alors que le coût de leur R&D [recherche et au développement, ndlr] a diminué" dénoncent-ils. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter