• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Plan social Air France : la direction de la compagnie a rencontré les syndicats à Ajaccio

ILLUSTRATION / © MaxPPP
ILLUSTRATION / © MaxPPP

Des représentants d'Air France étaient à Ajaccio mercredi pour rencontrer les syndicats à propos des 3 000 emplois menacés au niveau national. Parmi les pistes explorées, des départs volontaires, des mi temps et des mutations.

Par France 3 Corse

Le directeur des escales d'Air France et la directrice des ressources humaines ont rencontré les syndicats à Ajaccio mercredi. Ils ont annoncé qu'Air France devait économiser 5,2 millions d'euros sur l'escale d'Ajaccio en quatre ans, car cette dernière coûterait trop chère à la compagnie.

Les syndicats se disent inquiets. "On ne nous parle pas de licenciements mais de négocier des leviers qui seraient susceptibles de faire diminuer les coûts. En ces termes là, toute la discussion est ouverte, mais c'est le flou total" explique Valérie Cau, déléguée CGT Air France.

Dans l'après-midi, les employés ont rencontré la direction. Dans une réunion tenue privée, Air France a dévoilé sa stratégie qui concerne 76 postes à temps pleins sur les 175 que comptent l'aéroport. Jusqu'en 2019, les salariés auront le choix entre des départs volontaires, mutations volontaires dans un autre aéroport ou reclassement en temps partiel. Vingt d'entre eux pourraient connaître leur sort pour 2017.

"Nous sommes tous du personnel corse. Si nous perdons nos emplois, ce serait un séisme social" indique Laetitia Leca, responsable Clients - Escale Ajaccio

Jeudi, les représentants de la direction iront à la rencontre du personnel de l'aéroport de Bastia. 


airfrance

 

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus