• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Porto-Vecchio : un début de saison prometteur

© Stéphane Agostini/FTVIASTELLA
© Stéphane Agostini/FTVIASTELLA

Le week-end dernier a lancé la saison estivale. Dans les stations balnéaires, très prisées par les touristes, les entreprises connaissent un regain d'activité et cela va durer deux mois. Illustration à Porto-Vecchio. 

Par France 3 Corse ViaStella

Pour les sauveteurs en mer, la saison estivale démarre à plein à régime, ils doivent faire face à une avarie au large de Porto-Vecchio. Depuis dimanche, les plages insulaires retrouvent les couleurs de l’été.

Par habitude ou pour la première fois, les touristes plébiscitent la cité du sel. « C’est assez emblématique. Le petit port est magnifique, il y a de superbes bateaux, on n’est pas habitué à voir ça chez nous. Ca fait rêver », explique une vacancière. « Ca fait plusieurs années que l’on vient et on est amoureux de cet endroit », complète une autre. 

Un des restaurants de plage, dont la clientèle est à 70 % insulaire, affiche complet. « C’est le premier gros jour de l’été, puisqu’on est le 1er juillet, encore en plus dimanche. Il fait super beau, il va y avoir beaucoup de monde. Pour moi, la saison commence aujourd’hui » indique Marco Ory, patron d'un restaurant de Plage à Saint-Cyprien. 

 
Porto-Vecchio : une saison estivale prometteuse
Intervenants - Marco Ory, patron d'un restaurant de Plage à Saint-Cyprien ; Florence Vali, adjointe au maire de Porto-Vecchio en charge du tourisme. Equipe - Sylvie Wolinsky ; Stéphane Agostini ; Véronique Buresi


Centre-ville piéton


Pour gagner en attractivité, le cœur de Porto-Vecchio s'est transformé. Les voitures ont disparu, le centre n'est accessible qu'à pied et le service de navettes gratuites en attente de ses premiers essais. « Ce qui est un peu compliqué, c’est qu’il y a la partie au niveau du port et puis la partie centre-ville où on est obligé de se déplacer à chaque fois avec un véhicule. Mais ça reste très joli à visiter », estime une touriste. 

L'objectif de la mairie est de stabiliser l'image de Porto-Vecchio pour qu'elle devienne le point d'attraction de l'extrême sud de la Corse. Elle mise notamment sur le patrimoine historique de la ville et voit la fréquentation d'une terrasse du bastion de France exploser cette année. « On a fait au mois d’avril 10 % de plus, et au mois de mai, on a quasiment doublé la fréquentation. On a des pics de 600 à 900 personnes par jour », précise Florence Vali, adjointe au maire de Porto-Vecchio en charge du tourisme. 

Devant la coupe du monde de football, ou pas, la saison estivale s'annonce prometteuse. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus