Présidentielle – Les 10 plus gros scores du Front national en Corse

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Corse ViaStella
Présidentielle 2017 - La candidate du FN Marine Le Pen lors d'un meeting à Ajaccio, le 8 avril 2017
Présidentielle 2017 - La candidate du FN Marine Le Pen lors d'un meeting à Ajaccio, le 8 avril 2017 © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Sèchement battue par Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle dimanche, Marine Le Pen a obtenu de très hauts scores dans plusieurs départements, et enregistre 48,52% des suffrages en Corse.

C'est dans la commune de Rosazia que la candidate du Front national a obtenu son plus gros score en Corse : 78,85%. Presque 4 habitants sur 5, sur les 54 que compte cette petite commune de Corse du Sud, ont voté pour Marine Le Pen.

Gros score encore en Haute-Corse, à Scolca (108 habitants), au sud de Bastia, Marine Le Pen a obtenu 69,39% des suffrages. 

Dans un scrutin marqué par un taux d'abstention de 35,98% dans la région, presque un électeur sur deux a voté pour la candidate d'extrême droite.

Marine Le Pen a obtenu 49,41% en Corse-du-Sud 4 et 47,73% en Haute-Corse, des suffrages exprimés au second tour de l'élection présidentielle 

Présidentielle - Les 10 plus gros scores du FN en Corse
Create your own infographics

Dans une île qui avait toujours placé depuis 2002 le candidat de la droite en tête, au premier comme au second tour de la présidentielle, et qui a offert une victoire historique aux nationalistes aux élections territoriales en décembre 2015, Marine Le Pen enregistre 48,52% des suffrages exprimés, et obtient 49,9% à Ajaccio et 48,43% à Bastia. 

A Bonifacio, dont le maire Jean-Charles Orsucci était lui aussi un des plus importants relais du candidat d'En Marche!, Marine Le Pen a obtenu 47.04% des suffrages exprimés.


En visite à Ajaccio pour séduire l'électorat corse le 8 avril, Marine Le Pen avait vu son meeting perturbé par un collectif anti-fasciste mais aussi par des jeunes indépendantistes.

En 1992 et 1994, déjà, Jean-Marie Le Pen, à qui il était reproché d'avoir "demandé la peine de mort pour les prisonniers politiques corses", avait été empêché d'atterrir ou de s'exprimer sur l'île.

Le président nationaliste du conseil exécutif corse, Gilles Simeoni, avait appelé à voter Emmanuel Macron "pour empêcher la victoire du Front national". 

 

durée de la vidéo: 02 min 01
Présidentielle : retour sur le vote FN en Corse ©France 3 Corse ViaStella

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.