Primaires chez Les Républicains : Alain Juppé rassemble ses soutiens en Corse

A un an des présidentielles, la droite insulaire s'organise dans la perspective des primaires chez les Républicains (LR). Samedi près de Bastia, les soutiens d'Alain Juppé étaient rassemblés par l'ancien président du conseil exécutif de Corse et ancien député européen, Jean Baggioni.

24/04/16 - Les soutiens d'Alain Juppé réunis près de Bastia (Haute-Corse). A la tribune, Ange Santini, Jean-Jacques Panunzi, Jean Baggioni, Laurent Marcangeli, Jean-Martin Mondoloni
24/04/16 - Les soutiens d'Alain Juppé réunis près de Bastia (Haute-Corse). A la tribune, Ange Santini, Jean-Jacques Panunzi, Jean Baggioni, Laurent Marcangeli, Jean-Martin Mondoloni © CHRISTIAN GIUGLIANO / FTVIASTELLA
Ce mouvement régional ne comptera qu'un seul des trois députés corses encartés LR, le député-maire d'Ajaccio Laurent Marcangeli. Cette primaire organisée en novembre désignera le candidat de la droite pour l'élection présidentielle.

C'est Jean Baggioni qui a été chargé par Alain Juppé de rassembler la droite insulaire autour de sa candidature. Une mission acceptée de fait. Pour l'ex-président du Conseil exécutif de la Corse, l'ancien ministre est le seul à pouvoir gérer le pays - et donc l'île - notamment sur la question de la collectivité unique.

"Les réformes en cours si elles sont abouties, il ne les discutera pas, il ne les compromettra pas, il les accompagnera avec les mesures nécessaires pour qu'elles soient une réussite pour la Corse", martèle l'ancien élu. 

23/04/16 - Les soutiens d'Alain Juppé réunis près de Bastia
23/04/16 - Les soutiens d'Alain Juppé réunis près de Bastia © CHRISTIAN GIUGLIANO / FTVIASTELLA

Pour Laurent Marcangeli, seul député insulaire à s'être rangé sous la bannière d'Alain Juppé, l'engagement convaincu va jusqu'à rejoindre l'équipe nationale de campagne du candidat à la primaire LR.

"C'est quelqu'un qui a envie de rassembler, qui a envie de réformer et qui envie d'apaiser notre société, je crois qu'elle en a bien besoin". 

A noter parmi les absents, Stéphanie Grimaldi et Marcel Francisci. Les présidents des fédérations Les Républicains de Haute-Corse et de Corse-du-Sud se sont positionnés en faveur de Nicolas Sarkozy.

Même son de cloche pour le député-maire de la 1ère circonscription de Haute- Sauveur Gandolfi-Scheit, qui reste fidèle à l'ancien chef d'état.

Seule voix dissidente, celle de Camille de Rocca de Serra. Le conseiller territorial se porterait plus vers le projet de François Fillon. Enfin José Rossi, président du groupe Le Rassemblement à l'Assemblée de Corse, n'aurait toujours pas arrêté son choix. 

durée de la vidéo: 01 min 47
Les soutiens d'Alain Juppé réunis près de Bastia ©France 3 Corse ViaStella

Intervenants:

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique les républicains
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter