La Corse maintenue en alerte pour un épisode de pollution de l'air ce samedi

Publié le
Écrit par A.B

Le dispositif d'alerte pour un épisode de pollution atmosphérique aux particules fines est maintenu sur toute la Corse, ce samedi 27 février. La situation devrait s'améliorer à compter de demain, dimanche, indique l'organisme Qualitair. 

L'épisode de pollutions aux particules fines (PM10) qui touche la Corse depuis mercredi se poursuit ce samedi 27 février. Dans un communiqué, Qualitair précise que "les concentrations en particules fines mesurées par les stations de mesures resteront élevées et au-dessus des seuils réglementaires". 

Il s'agit du second épisode de ce type depuis le début du mois et concerne des poussières originaires du Sahara. 

Durant ce type de phénomène, il est recommandé de limiter les émissions d'origine automobiles, industrielle, artisanale et domestique, de privilégier les sorties brèves, de réduire les activités physiques et sportives intenses.

Les populations vulnérables (femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires et personnes asthmatiques) et sensibles sont invitées à redoubler de vigilance, à reporter les activités qui demandent le plus d'efforts, et à éviter les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords aux périodes de pointe.

Pour lire les recommandations sanitaires en cas d'épisode de pollution

Pour lire les recommandations comportementales en cas d'épisode de pollution

L'organisme de surveillance de la qualité de l'air en Corse ajoute que "les conditions météorologiques ainsi que les modèles de prévision" permettent d'envisager un début d'amélioration de la pollution de l'air à compter de demain, dimanche 28 février. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité